Fusion ICT belge entre BKM et businesscom

06/08/10 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Les entreprises BKM d'Hasselt et businesscom de Vilvorde constituent conjointement un intégrateur ICT réalisant un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros.

Fusion ICT belge entre BKM et businesscom

Les entreprises BKM d'Hasselt et businesscom de Vilvorde constituent conjointement un intégrateur ICT réalisant un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros.

"Nous étions trop petits pour être grands et trop grands pour être petits!", affirme Kurt Simons, directeur des ventes chez BKM. "Nous recherchions par conséquent depuis plus d'un an déjà des opportunités pour poursuivre notre croissance." L'hasseltoise BKM a à présent trouvé son partenaire dans businesscom de Vilvorde.

Ces deux entreprises sont quasiment de la même taille - 9 à 10 millions d'euros de chiffre d'affaires - et sont plus ou moins actives sur le même marché des intégrateurs télécoms pour les PME (chez BKM, il faut y ajouter des services en communication mobile, automatisation bureautique et gestion réseautique). Mais elles opèrent dans des régions différentes: businesscom dessert surtout Bruxelles et la Wallonie, alors que BKM est surtout présente au Limbourg, à Anvers et dans le Brabant Flamand (avec des ramifications en Flandre Orientale). La vision directoriale de Bart Soetaers de BKM cadrait avec celle d'Eric Serruys de businesscom.

"Conjointement, l'on pourrait former un 'one stop shop' en télécom, communication mobile, gestion de réseaux et équipement de bureau pour la majeure partie de la Belgique", déclare Simons. Grâce à businesscom, BKM disposera aussi d'un ancrage en France, où businesscom est Value Added Distributeur (VAR) pour Aastra. " BKM étant aussi distributeur Aastra, cela nous permettra de devenir ensemble l'un des principaux partenaires Aastra au Benelux."

L'entreprise fusionnée représentera quelque 20 millions d'euros de chiffre d'affaires et occupera 130 personnes. Conjointement, elle comptera 13.000 PME clientes environ, parmi lesquelles de grands noms comme Lu, Studio 100 et Euphony. Par ailleurs, l'anversoise Tellink notamment sera l'un des principaux concurrents de BKM-businesscom, mais le partenaire Belgacom est également actif sur le même marché.

Provisoirement, les deux sièges de Vilvorde et d'Hasselt seront maintenus. Les deux entreprises gardent pour l'instant aussi leur propre appellation. "En 2010 et 2011, nous poursuivrons l'intégration." L'objectif est de croître de quelque 10 pour cent l'année prochaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires