Freescale dévoile une percée dans la mémoire magnétique

12/07/06 à 00:00 - Mise à jour à 11/07/06 à 23:59

Source: Datanews

Freescale Semiconductor, la principale division processeurs de Motorola, dévoile les puces de mémoire vive magnétique (MRAM), et dame ainsi le pion à Toshiba et IBM, qui travaillent également sur ce projet depuis des années.

Freescale entend commercialiser dès maintenant les puces de MRAM (magnetic random access memory). Ce type de mémoire conserve toutes les données même sans alimentation électrique (tout comme les disques durs), est rapide (comme les puces mémoire classiques, et contrairement à la mémoire flash) et ne s'use pas (comme la mémoire flash, laquelle n'est cependant pas réinscriptible à volonté).Toutefois, les puces de MRAM commercialisées par Freescale ne sont pas destinées au grand public. Le producteur vise une niche, car la capacité des puces n'est pas encore assez importante et le prix n'est pas encore assez bas que pour desservir le gigantesque marché des PC et des téléphones portables. Freescale ne dit pas encore à quelle date elle compte arriver à suffisamment augmenter la capacité et diminuer le prix. Actuellement, une puce de MRAM de 4 mégabits coûte 25 dollars, contre 5 dollars pour une puce classique de 512 mégabits.

Nos partenaires