Forte hausse des tweets antisémites aux Etats-Unis

20/10/16 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Dans la mouvance des élections présidentielles américaines, l'on observe le postage de plus en plus de tweets antisémites. La hausse de ces messages haineux résulte de la "rhétorique utilisée durant la campagne électorale'', selon l'Anti-Defamation League (ADL) hier mercredi. L'organisation juive américaine s'oppose à cette vague d'antisémitisme.

Forte hausse des tweets antisémites aux Etats-Unis

© Belga

Entre août 2015 et juillet 2016, l'ADL a recensé 2,6 millions de tweets à caractère antisémite. C'est surtout après janvier que le nombre de ce genre de message a grimpé, du fait que le véritable combat électoral est alors passé à la vitesse supérieure. L'ADL craint que cela devienne désormais monnaie courante.

L'ADL a examiné aussi les messages de haine adressés à des dizaines de milliers de journalistes qui suivent les élections. Ceux-ci ont fait l'objet de quelque 20.000 tweets antisémites, mais plus de 80 pour cent étaient spécifiquement dirigés contre une dizaine de reporters seulement.

Adeptes de Trump

Parmi tous les tweets antisémites visant la presse, deux tiers provenaient de 1.600 comptes. Il s'agissait surtout d'adeptes de Donald Trump, comme il est apparu des bios sur Twitter. Cela ne signifie cependant pas que l'équipe s'occupant de la campagne de Trump était impliquée ou avait elle-même rédigé ces tweets, insiste l'ADL. Selon une enquête, Twitter bloquerait un message antisémite sur cinq.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires