Ford collaborera avec l'appli de taxi Lyft sur une voiture autonome

27/09/17 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Le constructeur automobile Ford a convenu d'une collaboration avec le rival d'Uber, Lyft. Il devrait ainsi être possible de commander à l'avenir les voitures autonomes de Ford via l'appli Lyft. Voilà ce qu'a annoncé Sherif Marakby, en charge des voitures autonomes chez Ford, sur un blog.

Ford collaborera avec l'appli de taxi Lyft sur une voiture autonome

© Ford

Ford a l'ambition de construire des voitures entièrement autonomes sans volant d'ici 2021. Cette année, le constructeur automobile a ainsi investi un milliard de dollars dans Argo AI, une startup qui développe de l'intelligence artificielle pour les voitures autonomes. Précédemment déjà, Ford avait indiqué clairement envisager son avenir en tant qu'entreprise fournissant des services automobile 'à la demande'.

C'est dans ce but que la firme va à présent collaborer avec Lyft, la principale appli de taxi au monde. 'Lyft dispose de la connaissance des flux de trafic au sein des villes, ainsi que d'un service de taxi en croissance. De notre côté, nous possédons de l'expérience dans la construction de voitures à grande échelle et dans le développement de technologies pour les voitures autonomes. En collaborant, nous pourrons mettre plus rapidement les voitures autonomes à la portée du grand public', explique Marakby sur Medium.

Dans une première phase, Lyft ajoutera à sa flotte davantage de véhicules Ford conduits par des chauffeurs humains. Ultérieurement, Ford fournira aussi des véhicules-tests autonomes, même si rien n'a filtré à propos d'une date précise.

Il ne s'agit pas - et de loin - d'une collaboration unique dans la mesure où Lyft coopère aussi avec des concurrents de Ford, à savoir General Motors et Jaguar, ainsi qu'avec Waymo, la filiale de Google, et avec NuTonomy, une spin-off du MIT.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos