Fin du conflit social au sein des filiales de Belgacom

19/02/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les syndicats de Telindus, Proximus, Scarlet, Skynet et Telindus Sourcing sont parvenus à un accord avec la direction de la maison mère, Belgacom, à propos d'une solution en vue d'harmoniser les avantages extralégaux.

Les syndicats de Telindus, Proximus, Scarlet, Skynet et Telindus Sourcing sont parvenus à un accord avec la direction de la maison mère, Belgacom, à propos d'une solution en vue d'harmoniser les avantages extralégaux.

Les négociations ont eu lieu en marge d'une manifestation de quelque 70 travailleurs de Telindus devant le siège central de Belgacom à Bruxelles et ont porté sur le maintien des droits acquis et sur une reprise de la concertation sociale.

L'action avait été organisée parce que chez Telindus à Haasrode, il avait été décidé, sans concertation avec les représentants syndicaux locaux, de payer en janvier la gratification de 'jubilé', une sorte de prime d'ancienneté touchant 53 travailleurs, sous la forme d'une partie du salaire et non plus sous celle de chèques voyages. Résultat: le personnel a reçu moins de la moitié du montant obtenu précédemment.

"La direction promet à ce propos une CCT garantissant que les travailleurs conserveront le montant maximal possible et ce qu'ils pourraient perdre, leur sera payé", déclare John De Decker (secrétaire syndical CNE).

"La direction a répété mercredi après-midi vouloir harmoniser tous les avantages extralégaux au sein du groupe, mais a promis aussi de respecter pleinement le dialogue social dans les entreprises mêmes. Les délégations syndicales des filiales seront également impliquées dans les négociations au niveau du groupe. Il ne sera donc plus mis fin à un quelconque avantage acquis de manière unilatérale. Le conflit social se débloque donc pour nous, et nous pouvons reprendre notre place autour de la table des négociations", ajoute encore De Decker.

Source: Belga

Nos partenaires