Feu vert européen pour le rachat de Packard Bell par Acer

28/02/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le fabricant d'ordinateurs Packard Bell peut être repris par Acer, annonce la Commission européenne. Acer a reçu le droit de préemption sur Packard Bell via le rachat de l'entreprise américaine de PC Gateway.

Le fabricant d'ordinateurs Packard Bell peut être repris par Acer, annonce la Commission européenne. Acer a reçu le droit de préemption sur Packard Bell via le rachat de l'entreprise américaine de PC Gateway.

"La transaction n'entravera pas de manière significative la libre concurrence au sein de l'espace économique européen (EEE)", déclare-t-on à la Commission européenne. "L'enquête réalisée par la Commission a démontré que la concentration envisagée engendrerait des chevauchements horizontaux pour les ordinateurs de bureau et portables, à la maison et au bureau, et ce tant au niveau de l'EEE qu'à l'échelle nationale. Pourtant, après la concentration sur tous les segments du marché du PC, la concurrence serait toujours bien présente avec des fournisseurs alternatifs confirmés comme Hewlett-Packard, Dell, Fujitsu-Siemens, Toshiba, Sony et Lenovo."

Fin août, Gateway avait fait l'objet d'une offre de rachat de 710 millions de dollars par l'entreprise taïwanaise Acer. Acer voulait faire d'une pierre deux coups car en reprenant le fabricant de PC Gateway, elle mettait indirectement le grappin sur Packard Bell. L'an dernier, la société NEC avait en effet vendu ses actions de PB Holding Company, la maison mère de Packard Bell, à l'homme d'affaires John Hui. Ce dernier est l'ex-propriétaire d'eMachines, qui fait partie de Gateway depuis un certain temps déjà.

Aucun détail financier n'a été officiellement communiqué, mais le Financial Times a appris que le passage de Packard Bell chez Acer ne reviendrait même pas à 100 millions de dollars.

Nos partenaires