Faire du neuf avec de l'ancien

25/02/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Il y a un petit temps, l'information a fait la une des journaux; Adamo, l'idole des jeunes (surtout des jeunes dames) entre-temps moins jeunes a eu 65 ans. Et qu'a-t-il offert comme cadeau à ses fans? Un CD avec une compilation de ses meilleures chansons, chantées en duo pour l'occasion. Un pur moment de nostalgie.

Il y a un petit temps, l'information a fait la une des journaux; Adamo, l'idole des jeunes (surtout des jeunes dames) entre-temps moins jeunes a eu 65 ans. Et qu'a-t-il offert comme cadeau à ses fans? Un CD avec une compilation de ses meilleures chansons, chantées en duo pour l'occasion. Un pur moment de nostalgie.

Mais en quoi ceci peut-il concerner les informaticiens? Microsoft s'efforce depuis des années d'ajouter de nouvelles fonctionnalités à ses systèmes d'exploitation et ses logiciels de réseaux. Mais si l'on compare ces nouvelles possibilités avec ce que propose Unix ou ce que proposait DECnet, on ne peut que repenser avec beaucoup de nostalgie à ce qui était déjà possible il y a trente ans. Ce même Microsoft est engagé depuis des années déjà dans une course avec Apple pour rendre ses logiciels plus conviviaux. A travers Internet Explorer, les internautes ont le sentiment que les sites qui s'affichent sont déjà des modèles d'ergonomie et de convivialité. C'est là qu'est fixée la norme pour les "bonnes applications". La forme et le côté émotionnel ont pris le dessus sur le contenu, la cohérence et la fonctionnalité.

Les idées de base de Juran et Deming qui datent des années '50 ont évolué du Total Quality Management et du Toyota Production System vers le Lean Manufacturing et Six Sigma d'aujourd'hui. Le Business Process Reengineering et aujourd'hui le Business Process Management ont surfé sur les vagues du renouvellement industriel. Il y a souvent eu un fossé entre la théorie à la mode et les possibilités des applications pour la soutenir à ce moment-là. Et lorsque les applications ont tout de même permis après des années de concrétiser la théorie entre-temps oubliée, elles ont été vendues comme "nouvelle approche". Cela a à nouveau entraîné une nouvelle mode et une nouvelle vague d'attentes non satisfaites. SOA est la dernière tendance que nous pouvons ajouter à cette série.

La seule constante que l'on peut reconnaître dans cette évolution est la "loi de la technologie de Moore". Cette loi a 30 ans et tous les deux ans un article paraît pour expliquer que les frontières de la technologie se sont à nouveau repoussées et que "la loi" reste encore valable pour les dix prochaines années. En raison de la puissance de l'ordinateur qui croît de manière effrénée, de plus en plus de gens l'utilisent. Cette croissance met à notre disposition la puissance d'un mainframe pour écrire ce texte ou pour se défouler avec la Wii devant un écran d'ordinateur. Cette puissance permet à l'information d'atteindre toujours plus vite de plus en plus de gens. Noyés sous les informations, les journalistes se doivent à nouveau de "faire l'information" pour exister. Les "autoroutes de l'information" accélèrent les flux monétaires dans le monde entier, et comme nous pouvons le constater ces dernières semaines, l'argent peut s'évaporer toujours plus vite.

La constante réinvention de la technologie et l'adaptation des applications pour les mêmes fonctions business ont déjà englouti pas mal de temps, d'argent et d'énergie dans des prétendus "programmes de mise à jour à ne pas manquer". De l'énergie et du temps qui n'ont pas été utilisés pour introduire de véritables innovations.

Devons-nous alors conclure comme André Klukhun dans son "De geschiedenis van het denken" que " ... tout a déjà été découvert une fois et la seule originalité que nous pouvons encore apporter consiste à combiner les choses qui existent déjà d'une nouvelle manière"? Peut-être bien, mais la réutilisation de technologies existantes a aussi ses bons côtés. Grâce à elle, les personnes handicapées utilisent l'ordinateur pour mieux communiquer, les élèves dyslexiques peuvent être assistés dans la lecture d'un texte, les enfants malades participent en direct aux leçons données en classe depuis leur lit d'hôpital, etc.

Que vais-je faire maintenant? Acheter le CD d'Adamo? C'était l'idole de mon épouse et son anniversaire approche...

Luc Delombaerde est CIO chez Vandemoortele Group et vice-président du [CIO Forum], le réseau professionnel en Belgique pour les cadres et les gens qui contribuent de manière stratégique aux TIC. Les membres et partenaires du CIO Forum essaient de contribuer de manière constructive et concrète aux enjeux des TIC et aux défis associés à ce secteur.

Nos partenaires