Faire du business sans carte de visite

01/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 31/01/06 à 23:59

Source: Datanews

Des outils de "networking d'affaires" tels que LinkedIn,Plaxo ou openBC revendiquent une forte hausse de leur nombre de membres, atteignant désormais les plusieurs millions dans le monde. Se créer un réseau d'affaires sans quitter son écran, mythe ou réalité?

OpenBC, une plate-forme internet de création de réseaux d'affaires (networking), d'origine allemande, vient d'annoncer qu'elle a atteint le million de membres, essentiellement en Europe et en Asie. La plate-forme a été lancée en novembre 2003. "Chaque fois qu'un nouveau membre rejoint la plate-forme openBC, notre communauté de relations d'affaires gagne en puissance et en dynamisme," commente le CEO Lars Hinrichs. Comme ses semblables et prédécesseurs américains LinkedIn (déjà 4,8 millions de membres dans le monde) ou Plaxo (qui revendique plus de 5 millions d'utilisateurs), OpenBC est basé sur la philosophie de la cooptation: une sorte de "les amis de mes amis sont mes amis" sauf qu'il s'agit ici de business. Chaque membre accède aux réseaux des membres de son propre réseau. Basé sur la puissance de l'internet couplée à la messagerie en ligne, les possibilités de mise en contact "via-via" sont énormes.Nous avons demandé à Jo Caudron, l'un des pionniers de l'internet en Belgique (fondateur de The Reference et de TheOriginals) ce qu'il pensait du phénomène : "Ce genre d'outil en tant que tel n'est pas une solution miracle pour se créer un réseau et faire du business en quelques clics. Par contre, la technologie est utile pour entretenir un réseau d'affaires. Et on est parfois agréablement surpris de découvrir qu'il est ainsi possible de nouer des contacts intéressants dans de nombreuses entreprises, à l'étranger notamment. Mais l'outil ne peut s'avérer utile que s'il est utilisé avec intelligence et rigueur. Si quelqu'un ne sait pas gérer ses cartes de visites ou est incapable d'utiliser un PDA, je doute qu'il puisse tirer un quelconque intérêt d'un tel outil. "

Nos partenaires