Facebook va mettre fin aux invitations d'applis irritantes

17/11/17 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Datanews

Des amis sur Facebook qui vous invitent à prendre part à des jeux en ligne, ce ne sera plus possible à partir du début de l'année prochaine.

Facebook va mettre fin aux invitations d'applis irritantes

© iStock

Cela faisait déjà pas mal de temps que sévissait la vogue des jeux Facebook tels FarmVille. A tel point qu'il était impossible d'ouvrir le site sans être littéralement submergé d'invitations à, euh, acheter du... foin par exemple. Les invitations que les utilisateurs envoyaient à leurs amis pour recevoir des... poules supplémentaires, étaient surtout utilisées pour faire grossir le public de ce genre d'appli et ce, au grand désappointement des utilisateurs n'ayant strictement rien à faire de cages virtuelles, voitures de course, chevaliers ou autre équipement utilisé par la maffia (en fonction du jeu concerné).

Facebook va à présent, cinq ans trop tard, y mettre fin. Le réseau social a en effet annoncé que les App Invites et autres intégrations de développement ne seraient plus possibles d'ici quelques mois. Il s'agit entre autres du 'Native Like Button', des liens vers l'hôte, de la reprise de posts Facebook sur d'autres sites web, etc. Le 6 février, tout cela sera terminé et remplacé par de nouveaux produits pour les développeurs. Ce qui est étonnant ici, c'est que si les App Invites disparaîtront donc de la version 4.28 SDK de Facebook, il n'y aura pas directement d'alternative.

En outre, il semble surtout que Facebook veuille compliquer quelque peu les liens avec d'autres sites web et applications. Des fonctions comme le bouton Native Like pour applis mobiles et comme le bouton Follow permettaient aux utilisateurs d'insérer un 'j'aime' sur une page ou de la suivre, sans jamais quitter leur appli. Par la suite, l'auteur devra quand même les renvoyer vers Facebook. Pour le réseau social, les entreprises et organisations doivent surtout considérer Facebook comme un hub central et pas comme un petit extra.

Nos partenaires