Facebook va limiter les données qu'elle partage avec les annonceurs

29/03/18 à 14:33 - Mise à jour à 14:33

Le site de socialisation prend des mesures qui devraient profiter au respect de la vie privée de ses utilisateurs. Il va limiter notamment les informations que les annonceurs reçoivent.

Facebook va limiter les données qu'elle partage avec les annonceurs

© Geralt

Facebook est dans ses petits souliers à cause du scandale Cambridge Analytica. C'est ainsi qu'on voit apparaître des messages '#deletefacebook', ce qui a entraîné la disparition des pages de Tesla et de SpaceX notamment de Facebook. L'entreprise entend limiter les dégâts et annonce des mesures destinées à redonner confiance aux utilisateurs.

Limiter les données

L'entreprise de Mark Zuckerberg souhaite, à l'entendre, améliorer le respect de la vie privée des utilisateurs de Facebook. Elle va par conséquent renoncer à son service 'Partner Categories', via lequel ce qu'on appelle des agrégateurs de données tiers ('third-party data-aggregators') pouvaient acheter des informations hors ligne sur le trafic Facebook. Ces informations étaient vendues alors à des entreprises, afin qu'elles puissent publier des annonces ciblées sur le site social.

En outre, les développeurs d'applis sur Facebook auront accès de manière plus restreinte aux données des utilisateurs. Si quelqu'un n'a par exemple pas utilisé une application durant plus de trois mois, son développeur n'obtiendra plus de données le concernant. Les utilisateurs verront aussi apparaître une fonction leur permettant de désactiver tous les applis.

Restaurer la confiance

Facebook a aussi annoncé un arrêt temporaire pour les nouveaux développeurs qui souhaitent lancer une appli pour Facebook. L'entreprise entend d'abord effectuer une évaluation approfondie de la façon dont la plate-forme d'applications fonctionne. "Nous savons que ces changements ne sont pas faciles, mais nous sommes convaincus que notre écosystème de développeurs pourra compter sur une confiance accrue", déclare Ime Archibong, vice president for partners chez Facebook.

Facebook prend des mesures ciblant sa plate-forme d'applis, parce que Cambridge Analytica a pu mettre la main sur les données d'utilisateurs du réseau social par l'entremise d'un développeur tiers. Il n'empêche que les modifications effectuées à présent par Facebook n'auraient pu empêcher le scandale, parce que Cambridge Analytica avait obtenu ces infos sans la moindre autorisation.

Nos partenaires