Facebook va faire contrôler ses infos en Allemagne

16/01/17 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Facebook va collaborer en Allemagne avec des organisations journalistiques, afin de contrer la diffusion d'infos créées de toutes pièces. Le bureau d'investigation journalistique Correctiv est la première organisation qui va travailler dans ce but pour Facebook.

Facebook va faire contrôler ses infos en Allemagne

© AFP

Les journalistes de Correctiv contrôleront les messages sur Facebook. S'ils devaient conclure que certains d'entre eux sont des infos factices, Facebook leur attribuera un avertissement. Le message en tant que tel ne disparaîtra pas et pourra toujours être partagé, mais Facebook l'affichera moins souvent dans la ligne du temps des utilisateurs, afin qu'il soit moins visionné, annonce le Financial Times. Pour l'instant, Facebook négocie avec d'autres maisons d'édition au sujet d'une collaboration similaire.

Cette décision prise par Facebook succède à une vague de critiques émanant du monde politique allemand à propos de la désinformation. En préambule aux élections nationales, l'Allemagne veut éviter que les fausses nouvelles y jouent un rôle. Le parti SPD a présenté un texte de loi stipulant que Facebook pourrait se voir imposer de fortes amendes en cas de diffusion d'infos factices. Lors des élections américaines, Facebook s'était vu reprocher d'avoir fait profiter Donald Trump de ce genre de désinformation. L'entreprise a déjà indiqué vouloir collaborer avec des entreprises de médias aux Etats-Unis pour trouver une solution à ce problème.

En Allemagne, des voix s'élèvent à présent pour considérer Facebook comme un support journalistique. En tant que tel, Facebook devrait alors assumer une plus grande responsabilité, mais le réseau social rejette complètement cette idée.

Nos partenaires