Facebook va à nouveau punir les 'pièges à clics'

25/04/16 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

Les messages trompeurs seront bientôt moins visibles dans votre flux d'infos. Facebook va en effet tenter d'estimer quand vous cliquerez sur un... chat dans un sac.

Facebook va à nouveau punir les 'pièges à clics'

© DR

Le site social entend éviter ainsi que les utilisateurs ne cliquent sur des titres spectaculaires qui, en fin de compte, ne sont pas ce qu'ils semblent être. Il peut s'agir de titres tels que: "Vous n'en croirez pas vos yeux au vu de ce que ce bébé/panda/chaton fait, lorsque personne ne le regarde" ou "Vous n'en croirez pas vos yeux au vu de ce que cet homme a fait, après que son ex l'ait trompé", mais aussi de messages postés promettant le gain de certains prix ou récompenses.

Dans un communiqué posté sur son blog, Facebook explique qu'il va désormais tenir compte du temps passé par ses utilisateurs sur ce genre de pages. Si un lecteur fait marche arrière aussitôt après avoir ouvert un article, le site en conclura que le contenu ne correspond probablement pas à son titre et qu'il s'agit donc d'un piège à clics ('clickbait'). Ces éléments seront ensuite placés plus bas dans le flux d'infos.

La fonction est en cours de déploiement et le sera aussi au cours des prochaines semaines. Selon le site social, la plupart des sites web n'observeront tout au plus qu'une légère hausse ou baisse.

Cette annonce est assez étonnante dans la mesure où Facebook avait fait exactement pareil, il y a deux ans. A l'époque aussi, le site social avait tenu compte de la vitesse de réaction des utilisateurs pour déterminer la pertinence des articles concernés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires