Facebook: 'Un bug a probablement rendu publics des millions de messages postés'

08/06/18 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Datanews

Facebook, qui se trouve encore et toujours en 'mode désolé', s'est excusée une fois de plus pour un bug qui a, pendant neuf jours, du 18 au 27 mai, mis par défaut sur la place 'publique' les messages postés par une partie de ses utilisateurs. Cela pourrait concerner 14 millions d'utilisateurs.

Facebook: 'Un bug a probablement rendu publics des millions de messages postés'

© Reuters

Le réseau social Facebook a par mégarde rendu publics des messages postés par ses utilisateurs, ce qui fait que tout le monde a pu les lire. Il s'agit de messages postés entre le 18 et le 22 mai dernier. Les utilisateurs qui rédigent des messages, peuvent eux-mêmes choisir qui peut les lire. La plupart d'entre eux choisissent par défaut l'option 'uniquement les amis'. Pendant quatre jours, un bug a fait cependant en sorte que cette option vire à 'public'.

"Nous avons récemment découvert un bug qui suggérait automatiquement chez certains utilisateurs de poster publiquement leurs messages postés sur Facebook", écrit le réseau social dans un communiqué. Facebook a corrigé l'erreur le 22 mai et a remis sur 'privé' le 27 mai les messages précédemment postés. Le géant technologique insiste sur le fait que le bug n'a touché que les messages postés durant les quatre jours en question.

Il est probable que le bug soit le résultat de tests que Facebook a effectués en vue de permettre aux utilisateurs de rendre publics des posts 'featured'. C'était là cependant aussi le paramétrage par défaut des posts ordinaires. Que les choses soient claires: les utilisateurs avaient encore la possibilité de choisir eux-mêmes qui pouvait lire leurs messages, mais ceux qui ne prêtaient guère attention ou qui faisaient confiance à leur paramétrage par défaut, pourraient avoir partagé des informations sensibles avec le reste du monde. Chez Facebook, on déclare qu'on va prendre contact avec tous les utilisateurs éventuellement concernés par le bug.

Ce bug est en tout cas une sacrée gaffe, surtout parce que Facebook est occupée depuis quelque temps déjà à tenter de regagner la confiance de ses utilisateurs dans ses services après les scandales de confidentialité provoqués chez Cambridge Analytica et des fabricants de téléphones chinois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires