Facebook teste un bouton 'downvote'

09/02/18 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Facebook est en train de tester un bouton 'downvote' permettant aux utilisateurs de faire savoir s'ils jugent une réaction non pertinente.

Facebook teste un bouton 'downvote'

© maxpixel

Facebook a confirmé au site technologique The Verge qu'elle expérimente actuellement un bouton 'downvote' auprès d'un petit groupe select d'utilisateurs aux Etats-Unis. Ce nouveau bouton serait accessible dans les réactions et devrait servir de mécanisme de classement des commentaires des utilisateurs. Cette information a été diffusée, après la fuite sur Twitter de plusieurs captures d'écran du nouveau bouton en question.

Le site de socialisation Reddit est peut-être bien la plate-forme la plus connue à déjà utiliser ce type de bouton 'downvote'. Les réactions qui, selon les utilisateurs, s'avèrent les moins pertinentes, sont dégradées à un rang inférieur. Chez Reddit, on voit aussi apparaître un score pour chaque réaction, affichant le nombre de 'up- en downvotes' (votes vers le haut ou vers le bas). Facebook a déjà confirmé que son site web ne rendra pas ce genre de données publiques. De plus, les testeurs actuels ne voient pas d'indication que quelqu'un a dégradé leurs réactions.

Feedback

Dès qu'une personne utilise le nouveau bouton, il voit apparaître une fenêtre dans laquelle il peut indiquer clairement pourquoi il a cliqué sur le bouton. Ensuite, il peut qualifier une réaction de 'trompeuse', 'offensante' ou 'non pertinente'.

Contrairement à ce qui se passe chez Reddit, l'utilisateur donne donc à chaque fois un feedback en cas de vote de dégradation (downvote). Sur base de ces données, Facebook peut alors avoir une meilleure vision des conversations en cours sur son site. L'entreprise apprend en effet à savoir ce que les utilisateurs considèrent comme de bonnes ou de mauvaises réactions.

Il ne s'agit provisoirement encore que d'un test effectué avec un petit groupe d'utilisateurs américains. Reste à savoir si le nouveau bouton sera ou non bientôt opérationnel.

Nos partenaires