Facebook s'excuse auprès des drag-queens

02/10/14 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Source: Datanews

Facebook a présenté ses excuses aux travestis et transsexuels. L'entreprise admet n'avoir pas agi correctement en les contraignant à utiliser leur véritable nom sur le réseau social.

Facebook s'excuse auprès des drag-queens

© Twitter

Il y a trois semaines, Facebook obligea subitement un vaste groupe de drag-queens à utiliser sur le site le nom figurant sur leur passeport. Dans le cas contraire, leur profil serait supprimé. Le mail provoqua pas mal d'inquiétude. Plusieurs drag-queens clôturèrent leur profil ou changèrent la photo de ce dernier en une case mauve portant le hashtag '#mynameis'.

C'est surtout le drag-queen bien connu Soeur Roma qui est parvenu à toucher aussi le grand public avec ses protestations. 'Cette manière d'agir est injuste, douloureuse, discriminatoire et constitue une violation de notre vie privée', a-t-il écrit dans un message posté sur Facebook. Dans une réaction au journal The Guardian, Facebook avait alors fait sèchement savoir qu'elle laissait ses utilisateurs libres de choisir un site alternatif, s'ils ne voulaient pas utiliser leur véritable nom.

'Un meilleur logiciel pour identifier les drag-queens'

Mais hier, l'entreprise a tout de même présenté ses excuses. Chris Cox, le directeur du développement des produits chez Facebook, l'a fait au nom de l'entreprise. 'Je tiens à présenter mes excuses à l'ensemble de la communauté des drag-queens, drag-kings, transsexuels et à nos amis de la communauté des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) pour la situation difficile qu'ils ont connue ces dernières semaines', a-t-il écrit sur un message posté sur son blog. Selon Cox, il était question d'un seul utilisateur qui avait, dans un rapport, qualifié de factices les profils concernés. Dans ce cas, une procédure automatique est lancée, mais l'entreprise n'a pas directement compris ce qui se passait exactement.

"Nous encourageons tout un chacun à utiliser le nom qu'il a aussi dans la vie réelle, qu'il s'agisse de Soeur Roma ou d'un autre nom", a expliqué Cox. Et d'ajouter que Facebook préparait un meilleur logiciel pour identifier les drag-queens.

'Grande victoire'

'Il en faut beaucoup pour s'imposer en tant que drag-queen, mais je suis super-heureux que Facebook se rende compte à présent que nos noms sont ceux que nous choisissons nous-mêmes', a réagi le drag-queen Lil Miss Hot Mess dans un mail adressé à The Guardian. 'C'est une grande victoire.'

Soeur Roma a aussi réagi sur Twitter et s'est dit ravi du message posté par Chris Cox. (JH)

Today was an amazing day! Thank you EVERYONE for your kind words of encouragement and support. https://twitter.com/facebook">@facebook> agrees https://twitter.com/hashtag/MyNameIsRoma?src=hash">#MyNameIsRoma.

-- Sister Roma (@SisterRoma) https://twitter.com/SisterRoma/status/517554934305157121">October 2, 2014

En savoir plus sur:

Nos partenaires