Facebook s'en prend aux pages qui ne visent que des 'j'aime' et des réactions

19/12/17 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Facebook entend prendre des mesures contre les pages qui incitent les utilisateurs à placer des 'j'aime' (likes), tags et réactions. Les auteurs qui se livreront à ce genre d''engagement bait', chuteront sur la ligne du temps des utilisateurs ou n'y apparaîtront plus du tout.

Facebook s'en prend aux pages qui ne visent que des 'j'aime'  et des réactions

. © .

Les pages recourant à l''engagement bait' apostrophent les visiteurs comme suit: ''réagissez si vous aimez votre fille'', ''partagez cette page si vous voulez gagner ce siège de jardin'', ''placez un j'aime si vous êtes né aussi en 1983'' ou encore ''taguez quelqu'un qui le ferait aussi''. Elles veulent ainsi étendre leur portée.

Facebook a examiné des centaines de milliers de ces messages et a appris à ses ordinateurs à les identifier. Ils apparaîtront ainsi de manière moins proéminente sur la ligne du temps, ce qui fait que leurs auteurs en profiteront moins. Et plus la ligne du temps gagnera en authenticité, moins les utilisateurs se plaindront de ce qu'ils y voient, du moins c'est ce qu'on espère chez Facebook.

Facebook insiste par ailleurs sur le fait que cette approche n'aura aucun effet sur les appels d'aide en cas de disparition ou de recherche par exemple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires