Facebook 'récompensée' aux Big Brother Awards

07/10/16 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Lors des Big Brother Awards, Facebook a remporté les prix tant du public que du jury. La Ligue des Droits de l'Homme décerne chaque année des 'récompenses' à des entreprises qui ne respectent pas la vie privée des utilisateurs. Cette année, l'accent était mis sur les paramètres par défaut des sites.

Facebook 'récompensée' aux Big Brother Awards

© Reuters

Facebook l'a emporté sur trois autres nominés au titre de plus grand violeur du respect de la vie privée. EDRi, une organisation regroupant plusieurs institutions en matière de Droits de l'Homme, avait nominé le site web de média social en tant que "Facebook 007: l'espionnage au top".

"Nombreux sont ceux qui pensent utiliser gratuitement Facebook, mais en réalité, ils paient au moyen de leurs données personnelles. Facebook va jusqu'à transmettre votre numéro de téléphone et adresse à des étrangers, sans que vous le sachiez", explique Kirsten Friedler d'EDRi.

En Belgique, Facebook a récemment encore été accusée par la Commission vie privée pour avoir pisté ou suivi des utilisateurs, même quand ils étaient hors ligne. La Cour d'appel de Bruxelles avait en référé rejeté cette demande en juin.

Pour le jury et le public, Facebook demeure l'entreprise qui enfreint le plus le respect de la vie privée. Elle a donc le douteux honneur de remporter ces deux Big Brother Awards. Un représentant de Facebook était bel et bien présent pour recevoir les prix.

Les autres nominés étaient "La loi de rétention des données 2.0", qui contraint les entreprises télécoms à conserver toutes les données des communications, "No cash, no privacy?", qui incrimine la disparition de l'argent cash, ainsi que "Horen, zien en zwijgen over strafonderzoeken?" (Ecouter, voir et se taire à propos des enquêtes pénales), qui veut s'opposer au secret de l'information sur les enquêtes pénales. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires