Facebook pour les cancéreux

10/04/13 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Datanews

Deux entrepreneurs belges ont mis au point le réseau social 'Esperity' en vue de regrouper les cancéreux du monde entier. Les utilisateurs peuvent ainsi trouver leur 'medical twin' (double médical) et vérifier notamment s'ils reçoivent un traitement optimal.

Facebook pour les cancéreux

© Reuters

Les partenaires business derrière Esperity sont le bio-ingénieur Mitchell Silva et le cancérologue Erard le Beau de Hemricourt.

Ils ont présenté leur projet ce mardi au ministre-président flamand Kris Peeters et au public présent au salon médical conhIT de Berlin.

Jumeau médical

Esperity sera lancé au niveau international en juin. Ensuite, les cancéreux pourront entrer en contact mutuel sur le réseau social. 'Ils pourront par exemple comparer leurs résultats de labo, mais aussi simplement converser, comme sur Facebook', explique Silva.

La grande différence, c'est que les utilisateurs pourront via Esperity rechercher leur jumeau médical ('medical twin'), à savoir un patient qui est leur égal au niveau de la maladie et de la génétique. Ils pourront ainsi se rendre compte si une différence en matière de traitement ou de mode de vie peut conduire à d'autres résultats.

La prochaine étape, qui se fera attendre encore un peu, sera l'ajout au site web de données de test objectives collectées sur base de capteurs.

Financement

Esperity est actuellement encore en train d'être mis au point avec un public-test et une équipe de cancérologues. Silva et Le Beau de Hemricourt prennent aussi des contacts avec des firmes pharmaceutiques qui se chargeront de financer le site web gratuit.

Mitchell: 'Les firmes pharmaceutiques s'intéressent aux résultats de la recherche que nous collectons. Elles reçoivent ainsi des informations sur le mode de vie des patients et sur son influence sur la guérison. L'exercice physique, par exemple, est essentiel dans le processus de rétablissement.'(Belga/KVDA)

En savoir plus sur:

Nos partenaires