Facebook mise en cause pour sa 'ligne du temps'

03/04/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Datanews

L'entreprise américaine Timelines a déposé une plainte à l'encontre de Facebook en raison de son utilisation du terme 'timeline'.

Facebook mise en cause pour sa 'ligne du temps'

C'est en septembre 2011 que Facebook lança une 'Timeline' ('ligne du temps ou chronologie'), une nouvelle version de la page de profil, où les utilisateurs peuvent placer des mises à jour de statut et des photos, mais aussi des événements du passé. En introduisant la chronologie, Facebook voulait glaner des annonces plus ciblées.

Une semaine après que Facebook ait annoncé sa ligne du temps, le site de socialisation faisait déjà l'objet d'un procès. L'entreprise américaine Timelines, qui offre aux utilisateurs du site web timelines.com la possibilité de placer des événements sur une ligne du temps, revendiquait en effet les droits sur l'utilisation du terme 'timeline' et prétendait que Facebook enfreignait ces droits. Timelines a investi des millions dans sa plate-forme chronologique qui a 1.000 utilisateurs, ce qui ne représente que des miettes en comparaison avec le nombre d'utilisateurs de Facebook, à savoir un milliard environ.

Selon le site social, le terme 'timeline' est si général qu'il ne peut être revendiqué. Pourtant, le juge laisse à présent le procès suivre son cours car Facebook 'n'a pu démontrer que les marques sont génériques'.

Timelines réclame une indemnisation qui correspond aux revenus que Facebook a tirés des annonces sur la ligne du temps. Un jury devra se prononcer à ce propos. Le procès démarrera le 22 avril.

En savoir plus sur:

Nos partenaires