Facebook introduit la facturation par GSM

28/02/12 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

En annonçant que les achats dans les applis Facebook pourront désormais être réglés via la facture de l'opérateur GSM, le réseau de socialisation étend encore ses tentacules.

Facebook introduit la facturation par GSM

En annonçant que les achats dans les applis Facebook pourront désormais être réglés via la facture de l'opérateur GSM, le réseau de socialisation étend encore ses tentacules.

C'est Brett Taylor, le CTO de Facebook, qui, lors d'une session au Mobile World Congress, a dévoilé que le réseau social va permettre le règlement des paiements par le truchement de la facture de l'opérateur mobile. 'Operator billing', telle est l'appellation utilisée en jargon, et c'est quelque chose qui plaît évidemment beaucoup aux opérateurs mobiles. C'est ainsi que Stephen Elop, CEO de Nokia, a déclaré à Barcelone que "l'operator billing engendrera 5 fois plus d'achats que les paiements par cartes de crédit traditionnelles".

Il y aura désormais un software development kit séparé pour le Facebook Pay Dialog, pour permettre aux opérateurs mobiles et aux développeurs d'applis d'être opérationnels. L'on retrouve quelques noms en vue parmi les partenaires, à savoir Deutsche Telekom, AT&T, Vodafone, Telefónica, Orange et T-Mobile USA.

W3C et Open Graph En outre, Taylor annonça aussi que Facebook entendait aider activement à la poursuite du développement des standards pour le web mobile auxquels aspire le 'W3C Mobile Web Platform Core Community Group'. Ce dernier regroupe entre-temps déjà plus de 30 opérateurs et fournisseurs d'appareils. C'est ainsi que Facebook lance immédiatement 'Ringmark', un nouveau programme de test pour navigateurs mobiles, que le groupe sera autorisé à utiliser. Brett Taylor a aussi fait comprendre que Facebook souhaitait aller encore bien plus loin avec 'Open Graph'. Open Graph peut être considéré comme un pendant des systèmes fermés et des écosystèmes tels iOS. Son avantage est qu'il doit permettre aux applis de tourner dans n'importe quel navigateur et sur toutes les plates-formes possibles. Voilà comment Facebook est clairement en train d'étendre encore sa mainmise sur le web (mobile).

En savoir plus sur:

Nos partenaires