Facebook, Google, etc. en disent plus sur les requêtes de la NSA

04/02/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Facebook, Google, Microsoft et Yahoo ont fourni de nouveaux renseignements à propos de l'importance des requêtes émises par les services secrets à propos des données des utilisateurs.

Facebook, Google, etc. en disent plus sur les requêtes de la NSA

© Belga

Malgré l'assouplissement des limites imposées par le gouvernement américain, les chiffres cités ne donnent qu'une image très vague de la situation. Ils révèlent toutefois que les entreprises susmentionnées ont reçu chacune entre 0 et 999 requêtes de la part des autorités américaines au cours du premier semestre de 2013.

Comptes d'utilisateur

Les chiffres nous en apprennent cependant plus sur les comptes d'utilisateur concernés. C'est ainsi que Yahoo a, à la demande de la cour secrète en matière d'espionnage étranger, dû transmettre le contenu de 30.000 à 31.000 de ces comptes. Chez Microsoft, il s'agissait de 15.000 à 16.000 comptes et chez Google de 9.000 à 10.000. Pour sa part, Facebook a dévoilé 5.000 à 6.000 profils. Les entreprises ont aussi déclaré que les utilisateurs ayant plusieurs comptes, n'ont été recensées qu'une seule fois.

Brad Smith, en charge des affaires juridiques chez Microsoft, a affirmé que les chiffres en question confirmaient les précédentes déclarations selon lesquelles un nombre limité parmi les millions d'utilisateurs était concerné. Il a en outre continué d'insister sur le fait que les services secrets sont contraints de suivre les procédures légalement prescrites pour demander des informations.

'La NSA intercepte elle-même le trafic des données'

Le Washington Post a révélé que la NSA intercepte elle-même le trafic des données. La Maison Blanche et d'autres gouvernements n'ont en effet pas officiellement renoncé à ce genre de méthodes, selon Smith. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires