Facebook étend Messenger: des messages chantés à l'échange de chemises

26/03/15 à 13:45 - Mise à jour à 16:13

Source: Datanews

Facebook ouvre son service de messagerie et de chat Messenger aux applis développées ailleurs. L'entreprise souhaite que Messenger puisse être utilisé nettement plus largement qu'à présent, par exemple en cas de litiges avec la compagnie du téléphone ou du câble.

Facebook étend Messenger: des messages chantés à l'échange de chemises

© Reuters

Voilà ce qui est ressorti des journées de développement annuelles de Facebook, organisées cette fois à San Francisco. Avec 1,4 milliard d'utilisateurs Facebook et 600 millions de personnes qui utilisent chaque mois le service de messagerie Messenger, le CEO Mark Zuckerberg estime que ce dernier est trop peu exploité. Désormais, les créateurs d'applis pourront les combiner à Messenger, et Facebook "n'entend plus faire tout lui-même". A San Francisco, 50 de ces applis ont déjà été présentées, destinées à "améliorer le dialogue". Il y a notamment une appli qui transforme un message de texte en une chanson (connue), alors que d'autres permettent d'envoyer aisément des fragments sonores, vidéos, photos et e-cartes, ou de recevoir la météo.

Après-vente

Facebook entend surtout favoriser les transactions professionnelles via Messenger. Après un achat, "un service après-vente personnalisé" devrait être possible via Messenger, comme la possibilité d'échanger une chemise d'une telle couleur en une autre d'une teinte différente. Le système d'envoi d'argent avec Messenger sera étendu. L'on pourra vérifier via Messenger à quel stade se trouve un envoi.

A ce jour, Facebook a conclu des accords concrets avec les entreprises vestimentaires Zulily et Everlane, qui ouvrent leur service à la clientèle à Messenger, mais Zuckerberg veut ratisser bien plus large et permetre d'atteindre via Messenger par exemple les compagnies aériennes et toutes les entreprises (téléphonie, câble) disposant d'un service à la clientèle très dense, sans avoir recours à l'e-mail.

Zuckerberg a en outre présenté la réalité virtuelle comme une priorité de son entreprise. Cela vaut tant pour les jeux que pour les messages d'actualité que Facebook transmet. Il vise ici des 'vidéos sphériques' offrant une vision à 360 degrés sur le monde.

(RR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires