Facebook érige un deuxième centre de données européen en Irlande

25/01/16 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

Facebook a commencé à construire son sixième centre de données. Ce bâtiment se trouve à la périphérie de Dublin et fonctionnera sur de l'énergie renouvelable.

Facebook érige un deuxième centre de données européen en Irlande

. © .

Le site social dispose aujourd'hui déjà d'un centre de données à Lulea en Suède, mais étend à présent ses activités européennes avec un deuxième centre à Clonee dans le County Meath irlandais, proche à la fois de Dublin et de la côte.

Le bâtiment sera opérationnel fin 2017 ou début 2018 et devrait tourner entièrement sur de l'énergie renouvelable, surtout au départ d'éoliennes.

Facebook ne donne pour l'instant guère de détails sur les performances de ce centre de données. L'on ne sait ainsi pas quelle en sera la PUE (efficience énergétique) ou combien d'armoires de serveurs y seront installées. Le projet devrait coûter un milliard de dollars environ, selon Venturebeat, qui se base sur des documents publics locaux.

L'Irlande face à l'Asie

Le fait que Facebook opte pour l'Irlande, est dans une certaine mesure étonnant, parce qu'il aurait été pour elle géographiquement préférable d'ériger son centre de données en Asie. Aujourd'hui, l'entreprise possède en effet des centres uniquement aux Etats-Unis et un, bientôt deux donc, en Europe. Par ailleurs, le site engrange pour l'instant encore et toujours plus de chiffre d'affaires de ses activités européennes.

En plus de l'air marin irlandais, le climat fiscal avantageux du pays a joué probablement aussi un rôle dans le choix de Facebook. Le siège central international de Facebook est aujourd'hui déjà établi en Irlande et même si le centre de données n'enregistre pas de clients extérieurs, il pourra néanmoins générer pas mal de chiffre d'affaires. En guise de comparaison, le centre de données de Google à Mons a généré en 2014 un chiffre d'affaires de 213 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires