Facebook déploie un réseau de bornes wifi dans des pays en voie de développement

16/03/18 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

En Inde et au Kenya, Facebook est en train de tester une nouvelle appli permettant à des personnes de se connecter à internet à moindres frais via un réseau de bornes wifi.

Facebook déploie un réseau de bornes wifi dans des pays en voie de développement

© Reuters

Facebook entend atteindre toujours plus de gens et sera par conséquent davantage active dans les pays en voie de développement. Dans certains états asiatiques et africains, l'internet fixe et mobile n'est pas abordable pour tout le monde. Facebook estime pouvoir baisser les prix. En collaboration avec des opérateurs télécoms locaux, l'entreprise va connecter des personnes à internet et ce, à moindre coût.

Internet plus économique

Express Wi-Fi est un service qui est déjà disponible en Tanzanie, au Nigeria, en Indonésie, au Kenya et en Inde. Dans ces deux derniers pays, le réseau social teste à présent une appli facilitant la connexion à des bornes wifi. Avant, les utilisateurs devaient d'abord surfer sur un site web spécifique ou télécharger une appli d'un opérateur télécom pour pouvoir se connecter.

"Facebook introduira l'appli Express Wi-Fi dans le Google Play Store. Nous voulons offrir aux gens une solution simple et sûre, leur permettant de se connecter à moindres frais avec un réseau rapide de bornes wifi locales", explique Facebook au site d'infos TechCrunch.

Internet gratuit

Précédemment déjà, Facebook avait lancé dans 63 pays un service similaire appelé Free Basics. Ici aussi, le but est de permettre aux utilisateurs de se connecter à l'internet sans fil, sauf que Free Basics est entièrement gratuite. Il ne faut pas être un spécialiste du marketing pour savoir que si un produit de ce genre est 'complètement gratuit', c'est du fait que l'utilisateur est très probablement lui-même le produit.

Le modèle commercial du pendant d'Express Wi-Fi consiste à submerger d'annonces les utilisateurs. De plus, toutes les données de navigation tombent aussi entre les mains de l'entreprise de Mark Zuckerberg.

Nos partenaires