Facebook adapte la sélection des thèmes-tendances après les critiques

24/05/16 à 12:19 - Mise à jour à 12:18

Facebook n'a trouvé aucune preuve quant à un quelconque préjugé dans la sélection des thèmes-tendances. Il n'empêche que l'entreprise va changer la manière dont ces sujets sont choisis.

Facebook adapte la sélection des thèmes-tendances après les critiques

© Reuters

Il y a plusieurs semaines, le média social avait été mis en cause, lorsque certains de ses ex-collaborateurs avaient dévoilé au site technologique Gizmodo que les 'curateurs de l'actualité' en charge de la sélection des thèmes-tendances ajustaient régulièrement cette dernière. C'est ainsi que des sujets conservateurs seraient souvent ignorés et que l'actualité à propos de Facebook même serait entièrement escamotée.

Dans notre pays, l'on ne connaît pas ces Trending Topics, mais aux Etats-Unis, il existe une liste indiquant quels sujets sont les plus débattus sur Facebook.

Après que le sénat américain ait demandé des explications à ce propos, Facebook a mené une enquête interne. Selon l'entreprise, il en ressort entre autres qu'il y a autant de messages conservateurs que progressistes qui sont sélectionnés dans les thèmes-tendances et qu'il n'est par conséquent pas question d'un préjugé systématique.

Facebook va effectuer malgré tout plusieurs changements dans le mode de sélection des thèmes-tendances, peut-on lire dans une lettre ouverte adressée par l'entreprise au sénat. Les 'curateurs d'actualité' feront l'objet d'une formation plus poussée et seront contrôlés davantage. De plus le média ne travaillera plus avec les flux RSS pour déterminer l'importance de l'actualité.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires