Facebook a le vent en poupe au sein des entreprises belges

27/07/11 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Datanews

Les travailleurs belges sont de plus en plus nombreux à utiliser Facebook et surtout LinkedIn. Un sur trois possède un smartphone.

Facebook a le vent en poupe au sein des entreprises belges

Les travailleurs belges sont de plus en plus nombreux à utiliser Facebook et surtout LinkedIn. Un sur trois possède un smartphone.

L'utilisation des médias sociaux au travail a doublé par rapport à l'an dernier. 14% des travailleurs belges utilisent Facebook, et ils sont déjà 40% à employer LinkedIn. C'est ce qui ressort de l'étude récente d'Unisys sur la 'Consumerization of IT'.

L'étude révèle que les entreprises belges sont un rien plus rapides à adopter la nouvelle technologie que leurs homologues à l'étranger. "Le département IT a pourtant du mal à suivre cette évolution. Il s'agit surtout d'une donnée sociale. Cela ne vient pas du département IT proprement dit, donc ils tentent d'y appliquer la gestion de programmes habituelle. Ils souhaitent en effet avoir le contrôle des opérations", explique Marc Lambotte, directeur général d'Unisys, responsable du Benelux et de la Scandinavie.

Un travailleur sur trois utilise un smartphone. Et fait remarquable : près d'un travailleur sur dix achète lui-même son smartphone. "Cela peut être source d'économies pour une entreprise, mais l'assistance est également importante." Sept travailleurs sur dix se tournent en effet vers le département IT en cas de problème avec leur appareil. "Le département informatique est essentiellement confronté à des problèmes de sécurité et à l'élaboration de politiques. Il dispose surtout de trop peu de collaborateurs pour assurer un suivi adéquat."

Autre résultat frappant : la moitié des Belges avoue envoyer des e-mails et SMS au lit, ou encore y surfer sur les médias sociaux. Et un Belge sur cinq s'adonne même aux joies de la technologie au lit avant le travail. Plus dangereux : près de la moitié déclare envoyer aussi des messages en voiture.

En savoir plus sur:

Nos partenaires