F5 accroît l'attention sur la sécurité et le nuage

17/05/16 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

F5 Networks se profile toujours plus comme un fournisseur de produits de sécurité. Voilà ce qui ressort aussi des annonces faites lors de la conférence Agility organisée actuellement à Vienne.

F5 accroît l'attention sur la sécurité et le nuage

© Kristof Van Der Stadt

Tout comme pas mal de fournisseurs concurrents, F5 est une entreprise en pleine mutation vers le cloud. L'entreprise a démarré en 1996 en tant que spécialiste hardware en 'load balancing' (équilibre de charge), mais mise depuis plus de dix ans déjà sur une architecture 'full proxy'. Depuis cinq ans, tous ses produits sont également disponibles 'software only' et donc plus forcément sous la forme d'un 'appliance' séparé.

D'importants changements stratégiques n'ont pas été annoncés lors d'Agility. "Nous nous en tenons à notre approche, mais nous amplifions l'attention sur la sécurité et la migration vers le nuage", affirme le CTO Karl Triebes.

Gestion et orchestration

Dans les nouveaux produits annoncés par F5 (BIG-IP 12.1, BIG-IQ Centralized Management 5.0 et iWorkflow 2.0), la gestion et l'orchestration sont les maîtres-mots. Les produits apporteront des services applicatifs davantage programmables, qui assureront flexibilité et évolutivité. Il y aura aussi une meilleure intégration avec les services cloud publics, et la gestion des solutions sera simplifiée.

La sécurité s'avère plus importante que jamais. "Peut-être est-ce notre secret le mieux gardé: le fait que nous soyons depuis dix ans déjà une entreprise de sécurité. Mais nous prenons toujours comme point de départ l'application et pas tant le réseau", prétend le COO Julian Earnes.

C'est ce que déclare également le nouveau chief information security officer Mike Convertino: "Les applications forment la passerelle vers les données dans l'entreprise. Si l'on peut 'spoofer' (tromper) l'application, l'on a aussitôt accès aux données. Avec notre solution 'full proxy', nous tentons de combattre ces usurpations dès le début."

Le nouveau logiciel présenté par l'entreprise privilégie la disponibilité et les performances des applications sans pour autant faire de concessions au niveau de la sécurité. "C'est par les performances que nous voulons nous distinguer des concurrents tels Juniper", conclut Julian Earnes. Et d'ajouter encore que 12 à 15 pour cent du chiffre d'affaires de l'entreprise sont injectés dans la recherche et le développement. Cette R&D se focalise surtout sur la sécurité et le nuage, afin de maintenir le niveau des performances.

En savoir plus sur:

Nos partenaires