Évitez de tomber dans les pièges du cloud grâce à 'hybrid IT'

Au département informatique, vous aimeriez déployer un projet ambitieux le plus rapidement possible. Cependant, n'oubliez pas d'envisager les pièges éventuels. Soyez armés afin de faire de votre projet une réussite.

Évitez de tomber dans les pièges du cloud grâce à 'hybrid IT'

N'oubliez pas l'humain

Lors du passage à hybrid IT, il est primordial de vous concentrer sur l'entreprise et sur le client final. Parce que finalement, tout repose sur l'humain. En effet, il représente le plus grand défi du CIO, et non la technologie. Les individus ont leurs habitudes et y sont attachés émotionnellement. Le rôle des CIO est donc de les aider à franchir ce pas. Pour ce faire, vous pouvez notamment recourir à une bonne communication interne, à un service d'assistance supplémentaire et à des formations sur site les premiers jours de la mise en place du système. Il est primordial de montrer au collaborateur que le passage vers le cloud ne signifie pas que ses compétences sont dépassées, mais que cette nouvelle connaissance le rend encore plus précieux pour l'entreprise.

Concluez de bons accords

Veillez à ce que les managers comprennent bien les implications des services de cloud. Vous éviterez ainsi qu'ils acquièrent des licences à votre insu. Plusieurs fois par an, faites le tour des différents départements. Demandez quels sont leurs besoins, quelles solutions ils envisageraient éventuellement et vérifiez ensemble si le fournisseur proposé serait approprié. Faites-leur comprendre à quel point la sécurité informatique, la durée de disponibilité ou encore la protection de données sont des éléments vitaux pour eux.

Désignez un représentant

Veillez à ce qu'un représentant de la stratégie de cloud soit nommé au sein de votre organisation. Il sera l'interlocuteur pour toute question stratégique urgente. Sinon, vous risquez d'apprendre au cours d'une réunion qu'une équipe commerciale partage tous ses rapports sur Google Drive, par exemple. Prenez donc les rênes dès le début. Vous éviterez ainsi de devoir effectuer constamment des ajustements et vous limiterez également les risques potentiels.

Faites le calcul vous-même

L'une des caractéristiques les plus attrayantes du cloud (à court terme) découle du glissement de dépenses de capital vers des dépenses informatiques opérationnelles. Les fournisseurs se font un plaisir de vous présenter une analyse coûts-bénéfices favorable. Vous serez tenté de les croire sur parole. En tant que CIO, vous ne pouvez toutefois pas prendre de décisions stratégiques cruciales sur la base de jolis rapports. Réalisez votre propre analyse avec l'aide d'experts financiers indépendants, tout en gardant à l'esprit les besoins spécifiques de l'entreprise.

Évitez de faire le grand écart

Nous savons tous qu'il est extrêmement douloureux de faire le grand écart si l'on manque de souplesse ! Alors, certes, le cloud computing offre de nombreux avantages quant à la mise à niveau et au déploiement rapides de systèmes. Mais quand il s'agit de décider d'ajouter ou non un nouveau service de cloud au portefeuille, il convient de tenir résolument compte de vos considérations commerciales et stratégiques en matière d'informatique. Cela signifie également que tout un chacun ne peut pas décider de l'ajout de tel ou tel outil.

Préparez-vous : apprenez les règles du jeu

Êtes-vous suffisamment au courant des implications au niveau de la réglementation, de la conformité, des accords contractuels, de la sécurité et des performances ? Savez-vous, par exemple, où vos serveurs cloud seront hébergés ? Quelle législation s'y appliquera ? Savez-vous où est domiciliée l'entreprise contractée ?

Prenez votre temps pour conclure un contrat

Veillez à ne conclure aucun contrat qui ne vous octroie finalement pas les avantages recherchés. Les services de cloud sont parfaits quand vous voulez conquérir un nouveau marché à moindres frais, puisqu'ils vous évitent de devoir acquérir une infrastructure sur place. Votre contrat vous permet-il de croître et prévoit-il des coûts marginaux dégressifs ?

La sécurité avant tout

Il va de soi que la sécurité est primordiale. Et lorsque vous vous adressez à un fournisseur externe, vous lui confiez aussi une partie de vos protocoles de sécurité. Pour une application qui gère votre flotte automobile ou règle vos réservations hôtelières, ce point est moins important. Mais s'il s'agit de services cruciaux pour votre entreprise, vous devez comprendre pleinement quelles sont toutes les implications au niveau de la sécurité et de la conformité.

Soyez sûr des prestations fournies

Les fournisseurs prétendront toujours vous offrir le meilleur en matière de prestations et de disponibilité. Cependant, ils ne pourront vous le prouver qu'une fois le service mis en place, quand ils sentiront la pression de la part de votre organisation et des autres entreprises qu'ils hébergent. Prenez donc votre temps et assurez-vous que le soumissionnaire puisse réellement fournir les prestations dont a besoin votre entreprise.

Accordez de l'importance à la collaboration

Vous obtiendrez les meilleurs résultats en collaborant avec votre fournisseur de cloud. Considérez-le comme une extension de votre propre équipe. Veillez à ce qu'il connaisse les préoccupations, les tensions internes et les objectifs de votre entreprise. Vous pourrez ainsi vous déployer plus rapidement. Avec pour résultat final une organisation qui fonctionne beaucoup plus facilement.

Besoin d'autres conseils ? Jetez alors un coup d'oeil sur www.fujitsu.com/be/solutions/cloud/hybrid-it et téléchargez le livre blanc.

En savoir plus sur:

Nos partenaires