Eurofiber va étendre son réseau belge de fibre optique

25/02/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

L'entreprise néerlandaise Eurofiber entend développer fortement son réseau de fibre optique dans notre pays. Des négociations seraient déjà en cours pour la reprise d'une infrastructure existante.

L'entreprise néerlandaise Eurofiber entend développer fortement son réseau de fibre optique dans notre pays. Des négociations seraient déjà en cours pour la reprise d'une infrastructure existante.

Eurofiber - entièrement aux mains de la société néerlandaise d'investissements Reggeborgh - dispose, à l'entendre, d'un réseau souterrain de fibre optique de quelque 1.000 kilomètres, notamment autour d'Anvers et de Bruxelles. Lars Alkema, le nouveau directeur de la division belge d'Eurofiber depuis janvier, envisage de tripler ce réseau d'ici 2012. A court terme, Gand devrait être couvert, et ensuite des villes comme Courtrai, Louvain, Hasselt, Charleroi et Mons.

Alkema souhaite procéder de préférence en rachetant une infrastructure existante à des opérateurs. "Dans le cas de pas mal de réseaux existants, l'on a lors du déploiement prévu nettement plus de 'ducts' (canalisations) que ce qui est actuellement exploité. Cela signifie qu'il y a dans le sol de nombreuses canalisations dans lesquelles il est possible d'installer de la fibre optique." Selon Lars Alkema, des négociations sont déjà en cours avec des parties intéressées.

Eurofiber ne fournit que les services de transport - comprenez l'infrastructure pure. Par-dessus cette couche, un opérateur propose son propre service internet via le réseau de fibre optique. Aux Pays-Bas, une trentaine d'opérateurs utilisent aujourd'hui déjà les 9.000 kilomètres de réseau dont dispose Eurofiber. "Des acteurs comme Colt Telecom et Verizon le font aussi. Outre KPN, nous sommes encore la seule entreprise à investir réellement dans le déploiement de la fibre optique", prétend Alkema. "Par an, nous injectons ainsi 10 à 20 millions d'euros dans le sol."

Chez nous, Eurofiber veut investir 5 à 15 millions d'euros. En Belgique, "quelques opérateurs télécoms et fournisseurs de services alternatifs sont intéressés" par le réseau ouvert d'Eurofiber. Les ISP EDPnet et Evonet entre autres s'associent dès à présent à Eurofiber pour le traitement de leur 'backhaul' (liaisons). Eurofiber qui réalise aux Pays-Bas un chiffre d'affaires de quelque 30 millions d'euros, cible surtout les PME et les parcs d'entreprises.

En savoir plus sur:

Nos partenaires