Euro Green IT sur les rails

16/12/09 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Mons accueillera un nouveau centre d'incubation R&D et de prototypage de projets orientées 'green IT'. Pour ce faire, le gouvernement wallon s'associe notamment à quelques grands acteurs du secteur IT.

Mons accueillera un nouveau centre d'incubation R&D et de prototypage de projets orientées 'green IT'. Pour ce faire, le gouvernement wallon s'associe notamment à quelques grands acteurs du secteur IT.

Une nouvelle initiative économique a été portée, cette semaine, sur les fonts baptismaux par le gou-vernement wallon. Objectif: créer un nouveau pôle d'activités ancré sur un thème 'chaud' du mo-ment, à savoir le green IT mais aussi l'IT au service de l'économie durable.

L'asbl Euro Green IT sera officiellement constituée ce vendredi et deviendra opérationnelle au dé-but janvier. Il s'agit d'un partenariat public-privé, impliquant quelques grands acteurs du monde IT, tels IBM, Microsoft, Alcatel, Cisco, General Electric... "Trois 'majors' se sont déjà engagés, ren-dant le projet viable", déclare- sans encore citer leurs noms- Pascal Keyser, directeur de Technocité Mons, l'un des initiateurs du projet. "Des négociations se poursuivent avec d'autres acteurs." Le gouvernement wallon interviendra à hauteur de 50% dans le financement, à raison de 750.000 euros pendant 3 ans.

Objectifs d'Euro Green IT: "stimuler la création et le développement, par des PME wallonnes, de solutions informatiques visant à améliorer l'efficience énergétique de l'ensemble des secteurs de l'économie wallonne", accélérer les développements et concrétisations de projets. Objectif minimal: créer 200 emplois en 3 ans.

L'investissement susmentionné ne concerne que le premier volet du projet, à savoir l'"innovation lab" où prendront forme les projets-pilotes. D'autres volets devraient venir rapidement s'y greffer, à savoir le lancement de projets de plus grande envergure s'insérant dans le contexte du pôle de com-pétences Développement durable (l'un des axes du plan Marchall 2.vert) et l'ambition de devenir une plate-forme de référence au niveau européen, ce qui permettrait de bénéficier d'une aide sup-plémentaire, venant de l'Europe.

Euro Green IT veut également se positionner comme partenaire d'organisations américaines cher-chant, de ce côté-ci de l'Atlantique, un partenaire R&D et commercial pour le déploiement de so-ciétés et de projets green IT.

Dans un premier temps, Euro Green IT emploiera 5 ou 6 personnes, sans parler de collaborateurs extérieurs pouvant assurer un accompagnement des projets.

Nos partenaires