Euphony déniche de nouveaux investisseurs

28/08/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Datanews

Euphony peut redémarrer de plus belle. Selon le journal De Tijd, l'entreprise aurait en effet trouvé de nouveaux investisseurs aux Pays-Bas.

Euphony déniche de nouveaux investisseurs

Euphony peut redémarrer de plus belle. Selon le journal De Tijd, l'entreprise aurait en effet trouvé de nouveaux investisseurs aux Pays-Bas.

Mi-juillet, l'on apprenait par le biais du journal d'affaires que le club de football du Racing Genk avait résilié le contrat de sponsoring conclu avec le revendeur en télécommunications et électricité, parce que ce dernier ne respectait pas ses accords financiers. Il était clair alors qu'Euphony allait se retrouver en difficultés. L'une des raisons avait pour nom la nouvelle loi télécoms. Comme les clients peuvent au bout de six mois déjà renoncer sans frais à un opérateur, les acteurs en vue sur ce marché se montrent agressifs, à en croire l'entreprise.

Selon De Tijd, Euphony a à présent de nouveau du répondant. Des investisseurs privés néerlandais non nommément cités vont en effet, via un prêt, injecter 14 millions d'euros dans Antaeus, le holding de gestion qui détient 70 pour cent de l'entreprise. Les actions de Barclays seront ainsi rachetées, et la dette remboursée à cette banque.

La dette vis-à-vis de Barclays était due à la faillite de l'ex-maison mère britannique. La filiale belge avait dû à l'époque racheter sa participation et avait ainsi démarré avec un endettement de 20 millions d'euros.

Moins de télécoms

Dans une interview accordée à De Tijd, le CEO Frank Van de Wege déclare qu'il entend tirer à terme moins de quarante pour cent de son chiffre d'affaires des télécoms, contre soixante pour cent aujourd'hui. Il existe aussi des accords avec Belgacom pour la revente d'internet et de la télévision numérique, et l'entreprise mise en outre sur un service de réparations dans les domaines de l'eau, de l'électricité et du chauffage.

Pour ses abonnements mobiles, Euphony utilise le réseau de Mobistar, même si cette communication n'est pas toujours très claire vis-à-vis des clients potentiels. C'est ainsi que les vendeurs déclarent parfois qu'il est question d'un contrat avec Mobistar au lieu d'Euphony. L'entreprise occupe aujourd'hui 164 personnes, plus quelques milliers de vendeurs indépendants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires