Etonnant: Tesla engrange du bénéfice durant le 'meilleur trimestre de son histoire'

27/10/16 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Au cours du troisième trimestre, Tesla a pour la première fois réussi à sortir du rouge. Le constructeur de voitures électriques a ainsi mis fin à une longue série de huit trimestres de perte consécutifs. Les analystes s'attendaient pourtant cette fois encore à une perte.

Etonnant: Tesla engrange du bénéfice durant le 'meilleur trimestre de son histoire'

© Reuters

Le bénéfice de Tesla a été de 22 millions de dollars, soit plus de 20 millions d'euros après conversion. Il y a un an, l'entreprise accusait encore une perte de quasiment 230 millions de dollars. Plus tôt ce mois-ci déjà, Tesla annonçait avoir vendu nettement plus de voitures durant le trimestre écoulé. L'entreprise d'Elon Musk a en fait écoulé 24.500 voitures, soit 70 pour cent de plus que le trimestre précédent.

Selon le directeur financier Jason Wheeler, ce bénéfice est aussi dû à une réduction du montant des investissements: 'Nous avions investi 400 millions de dollars par trimestre en 2015. Cette année, nous en sommes jusqu'à présent à 260 millions de dollars d'investissement par trimestre.' Mais durant le quatrième trimestre de l'année, les investissements repartiront de nouveau fortement à la hausse pour atteindre 1 milliard de dollars. Il paraît donc logique que les pertes augmenteront encore, mais Tesla applique un préfinancement sur les voitures commandées, ce qui fait que de l'argent rentrera aussi dans l'entreprise durant cette période.

'Meilleur trimestre de notre histoire'

Selon Musk, il s'agit là du meilleur trimestre de l'histoire de l'entreprise, et c'est une bonne nouvelle dans la mesure où Tesla a besoin d'investisseurs pour ses futurs projets. Car jusqu'à présent, Tesla construit des voitures de luxe, mais suite à ses importants investissements, l'entreprise entend aussi proposer des voitures électriques au grand public. La Tesla Model 3 'abordable' proposée à 35.000 dollars entrera en fabrication fin de cette année, mais pour cela, il s'agit d'investir encore beaucoup d'argent car il convient d'augmenter la capacité de production en raison des nombreuses précommandes déjà reçues pour cette voiture. Pour pouvoir fournir celle-ci en temps voulu, des milliards de dollars sont donc investis dans une nouvelle ligne de production.

Délais non tenus

Tesla est réputée pour ne pas tenir ses délais de production et espère y mettre fin avec le Model 3. Cela ne sera pas simple car alors que la plupart des entreprises de la Silicon Valley peuvent aller de l'avant en écrivant un peu de code en plus et en installant quelques serveurs supplémentaires, Tesla, elle, doit acquérir de l'équipement coûteux, alors que la mise au point d'une voiture s'avère nettement plus complexe que le développement d'une appli.

500.000 en 2018

Aujourd'hui, Tesla est aussi occupée à construire sa Gigafactory, une usine qui, une fois opérationnelle, devrait doubler la production de batteries lithium-ion au niveau mondial. Ce sera bien nécessaire pour Tesla, parce qu'elle envisage de sortir 500.000 voitures de ses chaînes de montage en 2018. En guise de comparaison, 50.000 voitures doivent être livrées au cours du second semestre de cette année.

(ANP)

En savoir plus sur:

Nos partenaires