Ethernet à 100 Gigabits en 2010

29/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 28/11/06 à 23:59

Source: Datanews

L'IEE a voté pour le projet de généralisation de la future technologie de réseaux de données, 10 fois plus rapide !

Passer de l'Ethernet 10 Gigabits, le type de réseau Ethernet le plus rapide actuellement, au 100 Gigabits, encore réservé aux projets de recherche, va devenir une réalité dès 2010.Un groupe d'étude de l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) vient en effet de donner son feu vert au projet, constatant que les besoins tant des entreprises que des opérateurs sont bien présents.Il s'est réuni en plusieurs occasions depuis juillet dernier afin de déterminer quelle sera la vitesse du futur standard qui sera adopté par l'Institut. C'est donc le 100 Gbps qui l'a emporté par 75 % des votes. Un choix qui semble logique tant le 100 Gbps fait l'unanimité dans la communauté scientifique et technologique face à ses concurrents 40, 80 et 120 Gbps.Ethernet à 10 Megabits (Mbps) a été introduit il y a plus de 30 ans pour les réseaux LAN d'entreprise. Depuis, Fast Ethernet 100Mbps, Gigabit Ethernet (1 Gbps) et enfin 10-Gigabit Ethernet ont été adoptés. Mais l'industrie attend un niveau pas vers plus de bande passante.Qu'il s'agisse des datacenters, du HPC (high-performance computing) pour les fermes, les clusters ou les grid de calcul, ou encore de la vidéo, la demande se fait pressante pour des connexions toujours plus rapides.Avant l'adoption définitive de l'Ethernet 100 Gbps, il reste dans les procédures souvent lourdes de l'IEEE à approuver la formation d'un groupe de travail, qui travaillera à la validation du futur standard, ce qui devrait intervenir entre la fin 2009 et le début 2010.D'ici là, l'industrie devra faire évoluer ses technologies afin de proposer avant la fin de la décade des produits qui supportent les connexions en 100 Gbps, et en particulier à développer et fabriquer les composants qui seront nécessaires pour embarquer la technologie.Avant de passer à d'autres vitesses, plus tard durant la prochaine décennie... A moins qu'émerge une nouvelle technologie révolutionnaire !

Nos partenaires