Et voici les cinq plus importantes entreprises IT au monde

20/06/17 à 13:29 - Mise à jour à 13:28

Source: Datanews

Même si le chiffre d'Apple a régressé quelque peu en 2016, l'entreprise n'en reste pas moins solidement accrochée à la première place du classement des plus grandes entreprises IT dans le monde. Voilà ce qui ressort d'une analyse du cabinet d'études Gartner.

Et voici les cinq plus importantes entreprises IT au monde

© Getty Images/iStockphoto

Avec 218,1 milliards de dollars de revenus IT en 2016, Apple mène allègrement le Global Top 100 IT de Gartner. C'est certes moins que les 235 milliards de 2015, mais cela est encore et toujours largement suffisant pour s'emparer de nouveau du titre de plus importante firme IT au monde. L'écart la séparant du numéro deux et sempiternel rival en matière de smartphones, Samsung, est conséquent: 79 milliards de dollars américains très précisément. Du reste, Samsung recule elle aussi. En 2015, Samsung Vendor Group avait enregistré un chiffre d'affaires IT de 142 milliards de dollars, alors que l'année dernière, il n'était plus que de 139,1 milliards de dollars. Google, Microsoft et IBM complètent le top 5.

Il n'est pas évident qu'Apple puisse conserver sa première place dans les années à venir. En 2016, les iPhone d'Apple - l'un des produits contribuant le plus au chiffre d'affaires de l'entreprise - se vendaient encore comme des petits pains, alors que tel fut nettement moins le cas ces derniers trimestres.

Dans le top 5, Microsoft et IBM sont les seules entreprises 'legacy' ayant encore connu la naissance du secteur IT, avant de le conditionner. Toutes deux ont ces dernières années commis pas mal d'erreurs, mais elles ont quand même réussi à rester dans les plus hautes sphères IT.

Sept géants numériques

Pour les années à venir, Gartner table sur un glissement plus prononcé qui verra de nouveaux acteurs IT arriver davantage encore au premier plan. Amazon par exemple grimpe d'ores et déjà de la 20ème place à la 12ème du classement. Au fur et à mesure que les entreprises numériseront davantage leurs produits et services, il y aura plus de chances, selon Gartner, qu'elles fassent appel aux géants numériques tels Google, Apple, Facebook, Amazon, Baidu, Alibaba et Tencent. D'ici 2021, jusqu'à 20 pour cent de l'ensemble des interactions numériques du consommateur devraient passer par l'un de ces sept 'digital giants'. "Les digital giants seront aussi les 'gatekeepers' (portiers, ndlr) des entreprises fournissant des services ou produits numériques aux consommateurs", déclare John-David Lovelock, analyste chez Gartner. "Toute entreprise souhaitant procéder à une interaction numérique avec un consommateur, devra envisager de s'associer avec un ou plusieurs de ces géants", ajoute Lovelock.

Mais comme les géants numériques se focaliseront principalement sur le consommateur, il y aura, selon l'analyste, des opportunités pour d'autres entreprises de prendre les devants sur le marché business-to-business (b2b). Mais soyons clairs, certains des sept géants ne manqueront pas non plus de progresser de manière significative. Pensons ici aux Amazon Web Services, au marché professionne de la mobilité et aux récents efforts consentis par Google pour lancer sur le marché son offre de nuages professionnels.

Nos partenaires