Est-ce la fin de la navigation? Pas du tout.

28/05/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

C'est la panique! L'on prévoit déjà des milliers de kilomètres d'embouteillages sur les routes. C'est que le système GPS pourrait fonctionner de manière moins précise. Le gouvernement américain aurait déjà lancé cette mise en garde largement reprise dans les médias.

C'est la panique! L'on prévoit déjà des milliers de kilomètres d'embouteillages sur les routes. C'est que le système GPS pourrait fonctionner de manière moins précise. Le gouvernement américain aurait déjà lancé cette mise en garde largement reprise dans les médias.

Y a-t-il vraiment quelqu'un pour croire que Washington accepterait la disparition à terme du Global Positioning System? Quand on sait que l'US Air Force reçoit chaque année plus d'1 milliard EUR pour maintenir les 24 satellites en orbite. Et que l'armée américaine, pour laquelle cette solution a été conçue il y a 20 ans, y base tous ses mouvements de troupe, mais aussi et surtout ceux de l'ennemi. Pas question donc que cela ne fonctionne plus. Lors de la guerre du Golfe en 1991, on avait certes pensé à ne garder la précision du système GPS que pour l'armée américaine et à la minimaliser pour les citoyens.

Voilà qui incita d'ailleurs l'Europe à mettre en oeuvre son propre système Galileo qui devrait être opérationnel d'ici 2013. 30 satellites seront mis en orbite pour un montant de 4,3 milliards EUR. Avec une détermination de positionnement au millimètre, il devrait être plus précis que le système GPS américain. Budget et timing sont déjà largement dépassés, mais comme Galileo prend progressivement forme, les dirigeants américains ruent déjà dans les brancards. La grande différence, c'est que Galileo est conçu avant tout pour les citoyens. Au sein de l'American Air Force, on a déjà suggéré que les satellites européens seraient détruits si nécessaire. La Commission européenne a du reste déjà lâché du lest vis-à-vis de Washington. La largeur de bande a en effet été adaptée de sorte que l'armée américaine puisse bloquer le signal.

Le système GPS continuera de fonctionner, c'est sûr. On peut d'ailleurs être content que le juge suprême américain ait récemment jugé que pour des raisons de respect de la vie privée, la police ne pouvait installer un équipement GPS sur des voitures pour pouvoir les suivre. Ceci dit, il y aura bientôt un GPS dans chaque GSM, ce qui mettra à mal notre intimité, mais cela, c'est une autre histoire...

Nos partenaires