Ericsson: "En 2016, il y aura autant de trafic de données sur les smartphones que sur les PC"

14/02/11 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Datanews

Ericsson estime que les données mobiles vont croître plus fortement dans les services d'entreprise que du côté des consommateurs. 2016 pourrait à cet égard représenter une importante année-charnière.

Ericsson: "En 2016, il y aura autant de trafic de données sur les smartphones que sur les PC"

Ericsson estime que les données mobiles vont croître plus fortement dans les services d'entreprise que du côté des consommateurs. 2016 pourrait à cet égard représenter une importante année-charnière.

Où peut-on jongler aussi facilement avec les chiffres relatifs à l'industrie qu'au congrès GSM qui se tient à Barcelone? Tout comme l'an dernier, le CEO d'Ericsson, Hans Vestberg, n'a en tout cas pas été avare en données chiffrées à propos de l'industrie télécom. En 2011, le fabricant table sur un milliard d'abonnements au haut débit mobile, alors qu'il pourrait y en avoir 5 milliards d'ici 2016.

L'important, c'est que la consommation de données mobiles continue de croître de manière spectaculaire. "D'ici 2015, elles auront augmenté de 25 pour cent. La majorité de ce trafic de données sera constituée de vidéos et de photos", a prophétisé Hans Vestberg devant le parterre de journalistes. "A l'horizon 2016, le trafic de données total sur les smartphones sera aussi important que celui sur les PC", a-t-il encore prévu. Dans le monde entier, 500 millions de smartphones environ seraient actuellement utilisés. "La moitié d'entre eux transitent par un réseau d'Ericsson", a-t-il ajouté.

Vestberg envisage la tendance, selon laquelle les données mobiles croîtront plus intensément dans les services professionnels que du côté des consommateurs. "Les services d'entreprise serviront de facilitateur: nous y croyons fermement", a poursuivi Vestberg qui parle d'une société interconnectée. Pour y arriver, trois pièces de puzzle doivent, selon le CEO, trouver leur juste place, à savoir la mobilité, le haut débit et le nuage. Mais Ericsson n'est évidemment pas la seule à en être convaincue.

LTE Dans son discours thématique, Vestberg s'est également vanté d'être le principal acteur LTE. "L'année dernière, nous avons signé 16 contrats LTE dans 11 pays sur 3 continents. 150 millions de personnes peuvent profiter de LTE, dont 100 millions via Ericsson. En 2010, nous avons décroché les plus gros contrats", a encore dit Vestberg. Et d'ajouter un peu après une observation non dénuée d'importance: "En 2011, nous tirerons aussi nos principales rentrées du HSPA et des mises à niveau 3G. LTE demeure provisoirement modeste. Nous attendons des volumes significatifs en 2012 et 2013", a conclu le CEO.

En savoir plus sur:

Nos partenaires