Enregistrement de tous les élèves flamands dans une banque de données unique

12/06/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

L'année scolaire prochaine, les 3.500 écoles flamandes étrenneront "Discimus". Ce nouveau système permettra de mieux réagir aux problèmes de capacité des écoles et de lutter contre les doubles inscriptions d'élèves.

Enregistrement de tous les élèves flamands dans une banque de données unique

L'année scolaire prochaine, les 3.500 écoles flamandes étrenneront "Discimus". Ce nouveau système permettra de mieux réagir aux problèmes de capacité des écoles et de lutter contre les doubles inscriptions d'élèves.

Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux du groupe Concentra. Dans les zones urbaines ou à grande densité de population, les parents ont pris l'habitude d'inscrire leurs enfants dans plusieurs écoles par souci de sécurité et ce, bien avant le début de l'année scolaire. Au début de l'année scolaire, ils choisissent alors l'école qui leur convient le mieux à ce moment précis. Cela provoque pas mal de surprises désagréables pour beaucoup d'écoles. C'est ainsi que certaines d'entre elles doivent renoncer à des classes entières ou en voient d'autres se vider de moitié, et ce alors même qu'elles ont interrompu leurs inscriptions par manque de places.

Comme l'état des inscriptions n'était jusqu'à présent communiqué par les écoles à Bruxelles qu'au 1er octobre et au 1er février, cela prenait souvent des mois, avant que l'administration ait terminé de traiter cette avalanche d'informations et en ait extrait toutes les doubles inscriptions.

Discimus (littéralement traduit: "nous apprenons") permettra un échange plus fluide des informations relatives aux inscriptions. "Avant, les noms des élèves étaient déjà stockés dans une base de données de l'école", déclare Robert Broekx, directeur de l'entreprise éponyme de Genk en charge du logiciel Discimus. "Mais avec Discimus, les données seront transférées élève par élève à Bruxelles. Bruxelles pourra dès lors suivre en temps réel l'état des inscriptions." Les parents garderont toutefois encore et toujours le droit d'inscrire leurs enfants dans plusieurs écoles.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires