En 2017, nous dépenserons plus dans l'IT, mais pas dans les PC

13/01/17 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

Après un léger recul l'année dernière, nous allons de nouveau dépenser plus dans l'IT en 2017 au niveau mondial. Mais alors que nous investirons fortement dans les services ou la communication, les ventes de PC continueront, elles, de céder du terrain.

En 2017, nous dépenserons plus dans l'IT, mais pas dans les PC

. © REUTERS/Kacper Pempel

Pour cette année, l'analyste de marché Gartner s'attend à ce que les dépenses mondiales dans l'IT progressent de 2,7 pour cent pour s'établir à 3,5 billions de dollars. Selon Gartner, cette hausse sera due à la percée de certaines tendances telles le nuage, la chaîne de blocs, les activités numériques et l'intelligence artificielle.

Pour 2016, Gartner a observé un recul de 0,6 pour cent. Les dépenses dans les centres de données et dans les services de communication ont connu une légère baisse, alors que celle dans les appareils ('devices') ont régressé de 8,9 pour cent. Seuls les logiciels professionnels et les services IT ont progressé. Pour 2017, les prévisions sont assez positives. Seuls les appareils enregistreraient une faible croissance de 0,1 pour cent.

.

. © .

Le terme 'devices' couvre entre autres les tablettes, smartphones et PC. Gartner table cependant d'ici 2018 à un cycle de remplacement des PC. Ce qu'on appelle les 'premium ultramobiles' (de puissants ordinateurs portables minces et légers) devraient jouer un rôle dans la progression. Au niveau de la croissance des smartphones, l'analyste répertorie des pays émergents, où il s'attend à ce que beaucoup d'utilisateurs remplacent leur appareil.

Le PC comme maillon faible

En même temps que les dépenses IT, Gartner évoque aussi les ventes de PC en 2016 qui n'ont encore et toujours pas été formidables. Sur l'année écoulée, Gartner a observé un recul de 6,2 pour cent. Seuls 269,7 millions de PC ont été écoulés. Cette baisse n'est pas nouvelle, puisque le nombre d'ordinateurs personnels vendus a régressé ainsi pour la cinquième année consécutive.

Ce qui frappe, c'est que certains types d'appareil se distinguent au contraire. C'est ainsi que des modèles innovants tels les ordinateurs portables minces et légers ou les 2-en-1 se vendent nettement mieux que le reste. "Ce segment du marché croît rapidement et concerne les utilisateurs qui accordent beaucoup d'intérêt à leur ordinateur. Mais le segment des PC achetés par des férus de ce genre de matériel ne se porte pas assez bien que pour faire croître le marché dans son ensemble", déclare Mikako Kitagawa, analyste en chef chez Gartner.

.

. © .

Si on considère les ventes par marques, c'est Lenovo qui reste le numéro un mondial sur base des chiffres du quatrième trimestre, suivi par HP Inc, Dell, Asus, Apple et Acer. Parmi eux, seul Dell peut s'enorgueillir d'une croissance. Au sein de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), c'est HP Inc qui domine, suivi par Lenovo, Asus, Dell et Acer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires