En 2011, le marché belge du PC a régressé de 10 pour cent

07/02/12 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Datanews

Le recul de 2,5 pour cent des ventes de PC en Belgique durant le quatrième trimestre de 2011 est encore acceptable en comparaison avec les chiffres de l'ensemble de l'année dernière. En 2011, les producteurs de PC ont en effet écoulé un dixième de PC en moins qu'en 2010. Ce sont surtout Acer et Asus qui ont pris un sérieux coup sur la tête. Voilà ce qui ressort des récents chiffres publiés par le cabinet d'analystes Gartner pour notre pays et que Data News a pu consulter. Gartner n'a comme d'habitude pas pris en compte les tablettes. Au quatrième trimestre de 2011 - généralement un bon trimestre en raison des fêtes de fin d'année -, les ventes belges de PC ont diminué de 2,5 pour cent. Le recul a été tout spécialement important chez Acer Group (- 37,3 pour cent d'une année à l'autre) et chez Asus (- 17 pour cent).

En 2011, le marché belge du PC a régressé de 10 pour cent

Le recul de 2,5 pour cent des ventes de PC en Belgique durant le quatrième trimestre de 2011 est encore acceptable en comparaison avec les chiffres de l'ensemble de l'année dernière. En 2011, les producteurs de PC ont en effet écoulé un dixième de PC en moins qu'en 2010. Ce sont surtout Acer et Asus qui ont pris un sérieux coup sur la tête.

Voilà ce qui ressort des récents chiffres publiés par le cabinet d'analystes Gartner pour notre pays et que Data News a pu consulter. Gartner n'a comme d'habitude pas pris en compte les tablettes. Au quatrième trimestre de 2011 - généralement un bon trimestre en raison des fêtes de fin d'année -, les ventes belges de PC ont diminué de 2,5 pour cent. Le recul a été tout spécialement important chez Acer Group (- 37,3 pour cent d'une année à l'autre) et chez Asus (- 17 pour cent). HP s'est par contre bien défendue (+ 21,1 pour cent), de même qu'Apple qui a fortement progressé (+ 27,6 pour cent). Pour sa part, Dell a affiché une croissance nulle (+ 0,6 pour cent).

Au quatrième trimestre, HP a ainsi atteint une part de marché de 30,2 pour cent. Elle distance ainsi nettement un petit peloton de trois entreprises: Dell avec 12,4 pour cent de part de marché, Acer avec encore 11,8 pour cent (contre 18,2 pour cent en 2010) et Apple avec 10,1 pour cent du marché. Le numéro 5, Asus, a reculé à 7,6 pour cent.

Une année 2011 difficile Sur l'ensemble de l'année 2011, les chiffres ont encore été plus pénibles pour certaines entreprises en comparaison avec 2010. Seules HP et Apple ont connu la croissance. La première citée a progressé de 6,6 pour cent pour atteindre une part de marché de 28,7 pour cent. Chez nous, HP ne semble donc absolument pas avoir souffert ni des troubles à son sommet ni des décisions changeantes à propos de sa division PC.

Apple a pour sa part crû de pas moins de 18,2 pour cent pour atteindre une part de 9,2 pour cent du marché belge, ce qui lui vaut une quatrième place. Si l'on tenait aussi en compte des tablettes dans les chiffres de vente de PC, l'entreprise américaine lutterait pour la place de numéro un du classement.

Dell a certes régressé de 6,7 pour cent en 2011, mais s'empare quand même de la deuxième place d'Acer qui a vu ses ventes diminuer de 41,8 pour cent sur l'ensemble de l'année 2011. Acer peut tout doucement s'attendre à être dépassée par Apple sur le plan de la part de marché. L'année dernière, l'entreprise a dû faire face à un gigantesque surplus de PC chez les distributeurs suite à des erreurs de sa direction en matière de stocks, ce qui entraîna une restructuration. Il y a eu aussi le départ du CEO Gianfranco Lanci, ce qui provoqua le licenciement de pas mal de membres de la haute direction. Et pour couronner le tout, Acer semble aussi avoir pâti dans notre pays de la concurrence interne de l'entreprise Packard Bell rachetée en 2007.

Europe Occidentale La tendance est comparable dans toute l'Europe Occidentale. Cela faisait quatre trimestres de suite que les producteurs de PC enregistraient un recul de leurs ventes. Sur l'ensemble de 2011, l'on a finalement écoulé 58,5 millions d'ordinateurs, soit 16 pour cent de moins qu'en 2010. Tant sur le marché à la consommation - où l'on assiste aussi à une concurrence féroce de la part des tablettes et des smartphones au niveau de la vente - que sur le marché professionnel - où les migrations vers Windows 7 espérées sont restées en deçà des attentes -, les chiffres de vente ont été décevants.

Les tendances dans le top 5 de l'Europe de l'Ouest sont comparables à celles en Belgique. Les principales différences sont qu'Asus fait beaucoup mieux au niveau européen que chez nous (une troisième place et des chiffres de croissance positifs) et que Lenovo (et donc pas Apple) complète le top cinq grâce au rachat de l'allemande Duitse Medion.

En savoir plus sur:

Nos partenaires