'En 1997, Steve Jobs ne souhaitait pas rediriger l'entreprise Apple en difficultés'

25/03/15 à 13:55 - Mise à jour à 13:54

Steve Jobs n'envisageait pas de redevenir CEO d'Apple, lorsque cette dernière racheta son entreprise Next. Voilà ce qui est dévoilé dans la nouvelle biographie 'Becoming Steve Jobs'.

'En 1997, Steve Jobs ne souhaitait pas rediriger l'entreprise Apple en difficultés'

© Image Globe

Steve Jobs quitta Apple en 1985 sous la pression du conseil d'administration. Il créa alors Next, une entreprise qui fut rachetée en 1997 par Apple, à la suite de quoi Jobs reprit la fonction de CEO du géant technologique de Cupertino.

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, et l'ex-CEO d'Apple, Gil Amelio, notamment soupçonnèrent à l'époque Jobs d'avoir négocié la reprise de Next par Apple de manière à redevenir le directeur d'Apple. Avie Tevanian et Jon Rubinstien, deux confidents de Jobs chez Apple, prétendent le contraire dans le livre Becoming Steve Jobs qui sort aujourd'hui. Ils affirment que Jobs avait des doutes, parce qu'Apple connaissait alors des problèmes financiers.

Steve Jobs décida néanmoins de retenter l'aventure, même si 'le risque d'un échec était important'. Il devint iCEO, comme il le qualifiait lui-même: CEO ad intérim. Il fallut attendre deux ans, avant qu'Apple reprenne des couleurs, mais Jobs fut considéré par la suite comme le grand sauveur de l'entreprise. Il demeura à son poste jusqu'en 2011, avant de céder, malade, le relais à Tim Cook.

Cook est lui aussi bien présent dans Becoming Steve Jobs. L'actuel CEO d'Apple explique entre autres dans le livre avoir proposé à Jobs une partie de son foie, lorsque ce dernier se battait contre le cancer. Mais Jobs, pourtant moribond, refusa son offre. Outre Cook, d'autres personnalités de premier plan comme Jony Ive, Eddy Cue, John Lasseter et Robert Iger livrent leurs témoignages dans la biographie. Il est vrai que Jobs collabora étroitement avec eux chez Apple, Pixar et Disney.

Becoming Steve Jobs est en fait la deuxième biographie consacrée au fondateur décédé d'Apple. En 2011, peu après la mort de Jobs, Walter Isaacson en sortit en effet la bibliographie officielle. Cette deuxième biographie - écrite par Brent Schlender et Rick Tetzeli - est le résultat d'une collaboration avec davantage de collaborateurs d'Apple, qui avaient beaucoup critiqué la première.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires