EMC toujours plus software defined

05/05/14 à 21:58 - Mise à jour à 21:58

Source: Datanews

La conférence EMC World organisée pour l'instant à Las Vegas a été l'occasion pour l'entreprise de poursuivre la mise en place de blocs de construction dans sa stratégie software defined.

EMC toujours plus software defined

Ainsi, EMC vient d'annoncer le rachat de DSSD, une start-up de la Silicon Valley spécialisée en server-attached flash storage qui offrira des temps de latence de type micro-secondes plutôt que millisecondes. Un server-attached Flash storage de nouvelle génération spécifiquement taillé pour des solutions telles que l'analytique en temps réel ou les bases de données in-memory de type SAP Hana, MongoDB, Pivotal ou Cloudera. Un produit issu de ce rachat sera lancé en 2015.

Parallèlement, EMC poursuit sur la voie du All-flash storage avec son offre XtremIO capable d'offrir un stockage "consistant, prévisible et à hautes performances", dixit David Goulden, COO d'EMC. Sachant que le stockage Flash n'est pas prêt de remplacer complètement le bon vieux disque dur et que l'infrastructure de stockage restera hydride un bout de temps encore.

Autre annonce d'EMC World 2014, la version 2.0 de l'architecture cloud hyperscale ViPR (annoncé l'an dernier suite au rachat de ScaleIO). Une plate-forme de software defined storage qui supporte désormais l'object, le bock et le HDFS, et peut intégrer du commodity hardware (du style HDS ou OpenStack).

Par ailleurs, EMC annonce que son ECS (Elastic Cloud Storage) Appliance devient un stockage cloud-scale qui convient tant aux entreprises qu'aux fournisseurs de services, et supporte désormais le block, l'object et le HDFS. "Nous sommes de 23 à 28M% moins chers qu'Amazon Web Services ou Google sur 4 ans avec plus de 5 Po de données", ajoute Goulden.

Par ailleurs, EMC a dévoilé un manuel d'instructions pour créer un cloud hybride, baptisé "EMC Hybrid Cloud Solution for VMware".

Joe Tucci, chairman et CEO d'EMC, a encore confié qu'un premier client se rapprochait de l'exabyte de stockage et qu'EMC investissait chaque année 12% de son chiffre d'affaires en R&D et 10% en acquisitions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires