EMC ignore la requête de vendre VMware

13/10/14 à 13:29 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

EMC semble ne pas accéder à la requête faite par un actionnaire de vendre sa filiale VMware et ce, même si l'entreprise n'exclut rien.

EMC ignore la requête de vendre VMware

C'est Elliott Management Corporation, qui détient quelque 2,2 pour cent d'EMC, qui avait suggéré la semaine dernière dans une lettre ouverte adressée au conseil d'administration d'EMC qu'il serait préférable de séparer VMware. Selon l'actionnaire, la structure même d'EMC minerait la valeur de VMware.

Aujourd'hui, EMC a réagi à cette requête, sans pour autant donner une réponse claire. L'on peut ainsi lire que le conseil d'administration d'EMC réexamine régulièrement sa stratégie et évalue l'apport constructif des actionnaires. En outre, EMC écoute fréquemment les suggestions faites par Elliott Management Corporation.

EMC n'a cependant ni confirmé ni démenti la possibilité d'une séparation avec VMware. L'entreprise ne déclare pas qu'elle envisage cette piste, mais ne dit pas non plus que cela ne sera jamais une option.

Le timing de cette requête est cependant étonnant. Récemment, HP et Symantec notamment ont en effet aussi annoncé une scission, alors qu'eBay et PayPal envisagent également de suivre chacune leur propre chemin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires