EMC: des annonces dans la continuité

22/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 21/05/07 à 23:59

Source: Datanews

A l'occasion de sa conférence d'utilisateurs et partenaires EMC World qui réunit plus de 8.000 participants à Orlando, EMC a dévoilé plusieurs nouveautés qui s'inscrivent dans la ligne de sa stratégie de fournisseur d'infrastructures de stockage.

La nouveauté majeure concerne sans doute la Disk Library 6000 destinée à remplacer la sauvegarde traditionnelle sur bande par une solution à base de disques de type 'virtual tape library' (VTL). Le système offre une capacité de 1,8 Po en mode compressé (il faut savoir qu'en moyenne, les sauvegardes représentent de 2,5 fois à 5 fois la capacité initiale du stockage) et permet la sauvegarde de 11 To à l'heure. Ce système est basé sur la plate-forme Symmetrix DMX-3 et entend remplacer de multiples VTL ou de grandes bandothèques plus lentes.Parallèlement, EMC a introduit le logiciel HomeBase qui simplifie la gestion de serveurs et autorise une récupération automatisée en cas de panne ou de désastre. Cette solution de disponibilité vient en complément du logiciel de sauvegarde et de reprise NetWorker.Pour accélérer les sauvegardes, EMC a encore dévoilé la version 3.7 de son produit de déduplication Avamar qui offre une intégration étroite avec VMware. Ce qui permet, aux dires d'EMC, de réduire jusqu'à 90% la durée des sauvegardes de machines virtuelles.On notera encore des améliorations au niveau de DiskXtender (logiciel d'archivage de fichiers, qui supporte désormais les Files de NetApp) ainsi que de NetWorker (récupération et sauvegarde) et de RecoverPoint (logiciel protection et de réplication continues).Plus généralement, EMC poursuit ses développements autour de six axes: la facilité d'utilisation, la virtualisation, la sécurité, la gestion efficace de l'énergie, la sauvegarde/reprise et la disponibilité.Ajoutons que dans le cadre de son initiative Information Heritage Trust visant à protéger le patrimoine de l'humanité par la numérisation des collections des musées, un don de 1 million $ a été fait à la Smithsonian. Dans ce cadre, EMC aurait déjà donné plus de 20 millions $ à des institutions comme la JFK Library de Boston, l'Unesco, le musée Anna Amalia en Allemagne ou le projet Jikji en Corée (le plus vieux livre réalisé à l'aide de caractères métalliques mobiles connu au monde).

Nos partenaires