Emakina met LBi au pied du mur

28/03/07 à 00:00 - Mise à jour à 27/03/07 à 23:59

Source: Datanews

Les agences web belges LBi et Emakina entretiennent le suspens. Emakina se classe tout juste en deuxième position à la lecture des résultats annuels.

En février, les agences internet DAD et Winsome fusionnaient pour devenir LBi, une composante de LBI International. A l'époque, on avait estimé le chiffre d'affaires commun à quelque 9,3 millions d'euros, mais on annonçait aussi un affrontement au coude à coude avec l'agence Emakina en forte croissance. Cette prévision s'est justifiée, mais Emakina doit provisoirement encore se contenter de la deuxième place, même après son entrée en Bourse réussie (Alternext).Le chiffre d'affaires d'Emakina est aujourd'hui de 8,4 millions d'euros, en hausse de 68% par rapport aux 5 millions d'euros de 2005. Son bénéfice d'exploitation a pratiquement doublé à 864.000 euros, et son bénéfice avant impôts a crû de pratiquement 170 pour cent à 760.000 euros.Emakina explique cette progression par une meilleure productivité et une meilleure maîtrise générale des coûts. Grâce à une équipe renforcée, Emakina a réussi en 2006 à gagner 32 nouveaux clients. Suite à son entrée en bourse et à des rachats, l'entreprise a également pu évoluer favorablement. C'est ainsi qu'Emakina a pris une participation de 50 pour cent dans B. On the Net et a acquis (en janvier dernier) une majorité dans Design is Dead.Ces rachats et les efforts consentis en matière d'intégration font qu'Emakina va adopter une légère structure de groupe et devra nommer de nouveaux cadres. Pour l'entreprise, la gestion des ressources humaines représente aussi un défi. Elle a ainsi prévu un plan d'options d'action à l'attention de son personnel.Cette année aussi, Emakina envisage de nouvelles reprises. L'objectif pour 2007 est une croissance de plus de 40 pour cent et un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. Et de rappeler son objectif à long terme: atteindre en 5 ans le top 5 des agences européennes.

Nos partenaires