Elon Musk: "Nous allons limiter la fonction d'autopilotage de Tesla"

04/11/15 à 13:36 - Mise à jour à 09/11/15 à 11:37

Tesla imposera bientôt des limites à son pilote automatique récemment introduit et permettant au Modèle S de l'entreprise de rouler partiellement de manière autonome. Voilà ce qu'a déclaré son directeur, Elon Musk, ce mercredi après avoir annoncé les résultats trimestriels.

Elon Musk: "Nous allons limiter la fonction d'autopilotage de Tesla"

Elon Musk © Reuters

Le pilote automatique a été approuvé en octobre en Europe. Peu avant, il avait été aussi rendu disponible aux Etats-Unis. Grâce à cette fonction, la voiture peut rouler de manière autonome sur les autoroutes. Elle adapte sa vitesse, respecte les distances, roule bien sur sa bande de circulation, mais peut aussi en changer elle-même si besoin est. Tesla souhaite cependant que le conducteur présent garde les mains sur le volant, du fait que le pilote automatique n'est pas encore parfait.

Mais malgré le fait que Tesla ait insisté sur le sujet lors de son introduction, des vidéos sont apparues très rapidement démontrant que les conducteurs délaissaient le volant de leur voiture. Pourtant, le pilote automatique a encore montré des imperfections (dans certaines circonstances). Les conducteurs retiraient les mains du volant dans des sorties d'autoroute, alors qu'ils auraient dû intervenir.

"Nous le déconseillons. L'on voit suffisamment de vidéos stupides sur YouTube, et ce n'est pas bon signe", déclare Musk. "Nous allons ajouter des limites supplémentaires à l'activation du pilotage automatique, afin que le risque que des gens commettent des bêtises, soit réduit à un strict minimum."

Et d'ajouter qu'il s'agit d'une version bêta du pilote automatique, qui se trouve encore dans une phase de test. "A fil du temps, le système enregistrera des progrès par auto-apprentissage aussi. Il sera nettement plus sophistiqué d'ici quelques mois."

En savoir plus sur:

Nos partenaires