Elio Di Rupo évite les amendes d'excès de vitesse avec un détecteur de radar

22/10/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

Le premier ministre Elio Di Rupo utilise un détecteur de radar, afin d'éviter les amendes pour excès de vitesse.

Elio Di Rupo évite les amendes d'excès de vitesse avec un détecteur de radar

© Belga

Le premier ministre Elio Di Rupo a fait installer dans sa voiture de fonction un détecteur de radar pour éviter les amendes. Le chauffeur du premier ministre n'a qu'à jeter un coup d'oeil sur Coyote pour savoir où freiner avant les radars et les contrôles de vitesse mobiles.

Le Coyote est cependant un petit appareil légalement autorisé. Dans notre pays, quelque 400.000 automobilistes y ont recours. Les utilisateurs indiquent au système où se trouvent les contrôles de vitesse et ainsi, les autres automobilistes savent parfaitement où ils doivent ralentir.

Chauffards
Le cabinet du premier ministre reconnaît que ce dernier se sert d'un tel appareil: 'Le premier ministre dispose effectivement d'un Coyote. Il s'agit d'un appareil en vente libre dans le commerce.'

L'Institut Belge de la Sécurité Routière (IBSR) est opposé au système qui ne sert qu'à permettre aux chauffards d'éviter les amendes pour excès de vitesse. 'Tout le monde devrait partout et chaque jour respecter les limitations de vitesse', a déclaré sa porte-parole Sofie Van Damme à VTM Nieuws. (EE)

Nos partenaires