Elections sociales: statu quo dans le secteur ICT

23/05/08 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Les résultats encore provisoires et incomplets des élections sociales dans le secteur ICT n'indiquent que peu de changements par rapport à la situation de 2004.

Les résultats encore provisoires et incomplets des élections sociales dans le secteur ICT n'indiquent que peu de changements par rapport à la situation de 2004.

Les résultats encore provisoires et incomplets que nous avons reçus de la LBC-NVK-CNE (CSC), ne concernent que la région de Bruxelles-Hal-Vilvorde. C'est dans cette zone que sont installées la plupart des entreprises ICT, mais quelques grandes enseignes que compte notre pays, manquent ainsi à l'appel. De plus, seules les entreprises ICT et télécoms fournissant des 'services' ont été prises en compte, ce qui fait par exemple que les producteurs de matériel n'ont pas été repris. Même Dell, qui ne fait que vendre en Belgique et ne fournit donc aucun service et ne produit rien, ne figure pas dans les résultats. Bref, ces derniers portent sur une centaine d'entreprises ICT.

En comparaison avec 2004, au niveau des conseils d'entreprise, ce sont surtout les listes indépendantes et la CNC qui semblent régresser (-2,41 pour cent). C'est aussi le seul groupe à perdre des sièges. La CGLSB est le grand gagnant en enregistrant une hausse de 1,82 pour cent. La CSC progresse pour sa part de 0,03 pour cent et la FGTB de 0,56 pour cent. La CSC demeure de ce fait le syndicat le mieux représenté avec 51,50 pour cent des sièges, suivi par la FGTB avec 27,54 pour cent des sièges, la CGLSB avec 14,37 pour cent, puis viennent les listes indépendantes et la CNC avec 6,59 pour cent.

Dans le secteur télécom, la FGTB a fait mieux que dans le secteur ICT, puisqu'elle a transformé ses pertes d'1,12 pour cent en chiffres absolus en un gain de 0,56 pour cent. La CSC connaît une situation inverse, puisque son gain de 1,03 pour cent dans le secteur ICT débouche sur une croissance quasi nulle de 0,03 pour cent en raison de ses moins bons résultats dans le secteur télécom en chiffres absolus.

Au niveau des 'Comités de prévention et de protection au travail' (CPPT), la CSC l'emporte avec 55,45 pour cent (+1,05 pour cent), suivie par la FGTB avec 30,02 pour cent (-0,45 pour cent) et par la CGLSB avec 14,53 pour cent (-0,60 pour cent). Ici aussi, le secteur ICT a été plus favorable à la CSC, alors que le secteur télécom a privilégié la FGTB.

Source: Belga

Nos partenaires