Elections communales: le rush Web du dimanche matin à 10 heures

Source: DataNews

"Lors des campagnes électorales, le moment de plus forte audience, c'est le dimanche matin à 10 heures. Les électeurs jettent un dernier coup d'oeil sur les pages des candidats avant d'aller voter. Le lendemain, c'est aussi une très très grosse journée." Dixit Raphaël Thiémard, responsable du site Ecolo.be, côte à côte avec ses alter ego Donald Leclau du PS et Antoine Demoulin du MR lors de la journée des REWICS du 18 avril dernier.

Elections communales: le rush Web du dimanche matin à 10 heures

"Lors des campagnes électorales, le moment de plus forte audience, c'est le dimanche matin à 10 heures. Les électeurs jettent un dernier coup d'oeil sur les pages des candidats avant d'aller voter. Le lendemain, c'est aussi une très très grosse journée." Dixit Raphaël Thiémard, responsable du site Ecolo.be, côte à côte avec ses alter ego Donald Leclau du PS et Antoine Demoulin du MR lors de la journée des REWICS du 18 avril dernier.

Le site écolo, c'est une vieille histoire d'amour avec SPIP et quelque 12.000 pages de dossiers, d'actualités et d'interventions parlementaires. "Nous en sommes à la quatrième version, et on n'a jamais rien enlevé. On a comme stratégie de communiquer via notre site fédéral. On ne veut pas d'un site de campagne séparé obligé de partir du niveau de notoriété zéro." En parallèle, Ecolo encourage les initiatives décentralisées, avec quelque 200 sites locaux dont 130 sont issus du module pré-construit sous SPIP. "C'est une bonne porte d'entrée pour entrer en contact avec Ecolo." Un contact que devrait faciliter le lancement cette semaine de MyEcolo, un gestionnaire de flux RSS paramétrable.

A l'agenda des sites des partis aussi, la mobilité est à l'ordre du jour, avec des versions Android et Iphone du site qui draine 15 % du trafic Web d'Ecolo. C'est aussi sur la mobilité que planche la cellule Web du PS, avec, explique Donald Leclau, "d'importantes innovations à venir dans les prochaines semaines en matière de portabilité." Pour le reste, le site du PS a été complètement revisité. "Sans jeu de mots,on avait un site dont on pouvait commencer à rougir, avec un réel problème en terme d'ergonomie et de public cible qui se cantonnait uniquement aux affiliés." Aujourd'hui, la page d'accueil intègre un immense visuel et 8 actualités phares "que personne ne peut "louper"." La mise en page est inspirée des sites sportifs américains.

Deux autres nouveautés : la mise en place d'une plate-forme vidéo et un moteur dédicacé à la recherche des élus PS. "Ce sont les pages les plus consultées. On met également en ligne leurs sites perso et leurs comptes réseaux sociaux." Au MR, chaque mandataire est maître de son propre réseau et dispose de ses propres outils. Le site officiel et les comptes Facebook et Twitter sont là en tant qu'outils, l'un pour relayer les informations et les actualités, les autres comme sources d'interactivité.

L'impact du Web sur les prochaines élections communales ? C'est sans doute celles où le Web joue le moins. Antoine Demoulin : "Rien ne vaut le contact direct. J'ai coutume de dire qu'il faut faire le choix entre être sociable et être sur les réseaux sociaux."

En savoir plus sur:

Nos partenaires