EDS veut se débarrasser de 12.000 collaborateurs aux Etats-Unis

14/09/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La société d'automatisation EDS va proposer la prépension à 12.000 de ses employés aux Etats-Unis. Cela correspond au quart de son personnel américain.

La société d'automatisation EDS va proposer la prépension à 12.000 de ses employés aux Etats-Unis. Cela correspond au quart de son personnel américain.

Le fournisseur de services IT Electronic Data Systems (EDS), le numéro deux au monde, après IBM, en termes de chiffre d'affaires, souhaite mettre 12.000 collaborateurs en prépension aux Etats-Unis. Les coûts de cette opération sont estimés entre 70 et 130 millions de dollars. Les collaborateurs d'EDS ont jusqu'au 30 octobre pour accepter l'offre. Selon The Financial Times, une prime unique de 10.000 dollars leur sera offerte en plus du règlement de leur prépension.

Cette mesure est destinée à réduire les coûts liés à la concurrence croissante sur le marché des services informatiques. Alors qu'aux Etats-Unis, l'on tente de diminuer le personnel, le nombre d'employés dans les pays à bas salaires augmente. Un porte-parole a annoncé qu'EDS s'attend même à un accroissement de 35.000 à 45.000 collaborateurs dans ce pays.

En 2004 déjà, EDS avait proposé un plan de prépension à 9.200 collaborateurs. 1.500 l'avaient accepté.

Dans le monde, EDS occupe 135.000 personnes, dont quelque 1.400 en Belgique (Malines).

En collaboration avec Computable.nl

Nos partenaires