Econocom s'offre Osiatis

22/04/13 à 08:45 - Mise à jour à 08:45

Source: Datanews

En annonçant son intention de racheter le prestataire français de services informatiques Osiatis, le groupe belge Econocom accélère son développement dans les services IT pour devenir un groupe de 8.000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 1,9 milliard ¤.

Econocom s'offre Osiatis

Fondé en '98, Osiatis est spécialisé dans le conseil en architecture, l'infogérance, la maintenance d'infrastructures et les solutions cloud. En 2012, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 309 millions ¤ pour 4.600 collaborateurs répartis dans 5 pays (France, Autriche, Benelux, Espagne et Brésil). Si sa croissance du groupe a été de 10,4% l'an dernier (mais de 3,7% en croissance organique), l'activité "internationale" a elle été en repli de 5,6%. Dans notre pays, la filiale emploie quelque 80 collaborateurs sous la direction de Jan Vandebroek et a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 10,3 millions ¤ (source Trendstop).

De son côté, Econocom a affiché en 2012 un chiffre d'affaires de 1,54 milliard ¤ pour 3.700 collaborateurs. Le groupe est spécialisé en conseil, distribution et location informatique, outre les services d'infogérance. L'activité Benelux représentait l'an dernier 19% du chiffre d'affaires du groupe, soit 288 millions ¤, en très fort recul par rapport aux 373 millions ¤ réalisés un an plus tôt.

L'opération devrait se faire par rachat des titres de l'actionnaire principal d'Osiastis avec une valorisation de 41% par rapport au dernier cours de Bourse, soit 7,14 ¤. La finalisation du rachat est prévu fin août. L'opération renforcerait les activités du nouveau groupe dans les 3 zones stratégiques que sont la France, le Benelux et l'Europe du sud, tout en augmentant la présence en Europe (Autriche notamment) et ouvrirait des perspectives en Amérique latine (Brésil). De son côté, Osiatis verra son offre de services s'élargir à la distribution et à la gestion financière et administrative d'infrastructures, outre une présence internationale accrue.

Nos partenaires